Une Naissance, une mauvaise enfance, une Renaissance. Telle est la devise !
 
AccueilPortailPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 4 Mar - 0:08



_Et si je disais non ? Tu es très bien comme ça. Y’a pas d’inconvénients à ce que tu te balades ainsi Ho’.

« Te fous pas de moi. Je sais que tu meurs d’envie de le faire, je le sens. Alors te fais pas prier. Ce sera la seule fois où je te le demanderais. »

Agacé, Courtney attendit que Samuel décide de lui obéir. Elle n’avait pas envie d’attendre qu’il la morde, autant parce qu’elle n’avait aucune patience que parce qu’elle était curieuse de la sensation qu’elle allait avoir. La morsure d’un ami, comme Fire, la relaxait et lui faisait du bien, alors elle se demandait ce que la morsure de son ex pour lequel elle éprouvait des sentiments contradictoire pourrait lui faire ressentir.

_Mais tu ne me l’as pas vraiment demandé..  donc je ne peux pas vraiment dire non à un ordre de ma supérieure en tout point, n’est-ce pas HopeSama ?

Alors qu’auparavant, dès que Samuel l’approchait, elle le repoussait automatiquement avec violence et par instinct, cette fois ce ne fut pas le cas. Plus il se rapprochait d’elle, plus son corps était parcouru de frisson d’anticipation. Sans qu’elle ne sache pourquoi, son corps réclamait cette morsure. Son corps réclamait les sensations de la morsure du brun.
Sans qu’elle n’ait le temps de le sentir, son cou se fit transpercer par les crocs du brun et fut secoué de frissons délicieux. La simple sensation des crocs du brun dans son cou la faisait frissonner de plaisir, alors, lorsqu’il commença à boire son sang, ce fut encore mieux. Encore plus agréable. Encore plus délicieux.

« Aaah … »

Incapable de retenir un gémissement de plaisir, la brune agrippa la chemise du sang-pur pour réussir à tenir debout tout en se collant un peu plus à lui. Afin de ressentir encore plus profondément et plus précisément chaque frisson et chaque vague de plaisir que lui apportait la morsure. Chaque gorgée de sang que Samuel prenait déclenchait une somme importante de plaisir en elle, appuyé par les soupirs ou les gémissements de plaisir que ses lèvres laissaient traverser, sans qu’elle ne soit capable de les dissimuler.
Bientôt incapable de tenir debout, Courtney se laissa glisser au sol en emportant le brun avec elle, afin qu’il continue encore et encore à boire de son sang. Afin qu’il continue encore et encore à lui faire ressentir un tel plaisir. La morsure provoquait en elle les mêmes sensations que lorsqu’elle avait donné sa virginité au brun.
La morsure l’excitait au plus haut point.

« J-Johan … J-Johan … »

Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas prononcé ce nom. Elle ne l’avait même pas encore prononcé aussi sensuellement et avec autant de plaisir dans la voix. Le brun lui provoquait un tel plaisir qu’elle avait l’impression de retourner en arrière, lorsque tout allait bien entre eux, et qu’ils n’avaient fait plus qu’un pendant une nuit. Une simple nuit qui resterait malgré tout ancrée dans sa mémoire, quoi qu’il se passe.
Ses attributs avaient disparus quelques secondes après que son ex l’ait mordu, mais, noyée dans ce trop-plein de plaisir que les crocs du sang-pur lui apportait, elle n’ y avait pas fait attention.
Tout ce qui comptait pour elle, c’était que le brun continue de boire son sang. Tout ce qu’elle voulait, c’était que le brun parcoure son corps de ses mains. Tout ce dont elle mourrait d’envie, c’était qu’il lui fasse une seconde fois l’amour.
Elle voulait à tous prix que le plaisir qu’elle ressentait augmente peu à peu et la submerge, qu’il lui fasse oublier toute la peine et la douleur qu’elle ressentait en permanence. Elle voulait tout oublier l’espace d’un instant, ne faire plus qu’attention qu’à son ex et au plaisir qu’elle éprouvait.

« Aaah … T-Touche moi … »

Elle voulait à nouveau sentir ses mains sur son corps, sentir ses mains passer sur ses hanches, effleurait sa taille, puis longer son ventre pour atteindre sa poitrine, puis descendre doucement le long de son corps pour arriver sur ses fesses. Elle en voulait plus, beaucoup plus. Elle avait chaud, elle tremblait de plaisir contre lui, et voulait à tous prix qu’il aille plus loin.
Puis la sonnerie retentit, et au moment-même où elle entendit cette-dernière, elle reprit vivement ses esprits et repoussa Samuel par la même occasion. La respiration courte et les joues complétement roses de plaisir, elle passa la main sur son cou en fixant le sol d’un air perdu.
Qu’est-ce qui venait de lui arriver ? S’il lui aurait demandé, elle aurait écarté les cuisses pour lui juste pour éprouvait encore plus de plaisir !
Ce qu’elle avait redouté était arrivé : elle avait beaucoup trop aimer cette morsure.
Plus jamais elle n’allait le laisser la mordre. Sa morsure lui faisait ressentir un plaisir fou, et elle ne pouvait pas se permettre de craquer aussi facilement. La prochaine fois, elle assumerait de se balader en pseudo-cosplay pour éviter de perdre ainsi pied. Qui sait ce qui serait arrivé si la sonnerie n’avait pas retentit ? Qui sait ce qui se serait passé si rien ne les avait interrompus ?

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 6 Mar - 13:04



« Aaah … »

Ah. Ce gémissement de bien-être, il fit Samuel s’arrêter un dixième de secondes, rien que pour afficher un rictus sur ces lèvres. Ce sourire, il était fier de son effet. Il ne se fit pas prier pour planter ses crocs encore plus profondément dans le cou blanc de Courtney, cherchant à doubler ces gémissements le plus que possible. Il ne réfléchissait pas encore à leurs significations, il souhaitait juste les entendre encore et encore car il adorait cela. Déjà qu’il se délectait du goût d’ambroisie de son sang s’il pouvait en plus se délectait de ses gémissements délicieux. Ses attributs de loup s’étaient déjà partis depuis belle lurette. Samuel se demanda si son ex l’avait déjà remarqué ou pas. Enfin, il n’avait pas le temps d’y réfléchir  électrisé par le corps de Courtney qui se collait de plus en plus à lui et l’entraînait vers le sol


« J-Johan … J-Johan … »


Entendre son prénom prononcé de cette façon déstabilisa le brun. D’abord parce que cela devait faire une éternité que la brune ne l’avait pas appelé ainsi et d’autre part car cela l’excitait au plus haut point. Si elle continuait de l’appeler comme ça, il aurait du mal à ne pas vouloir tenter d’aller plus loin. Comment résister à cet appel empli de désir ?
Toutefois, juste l’usage de ce prénom et à la façon dont elle réagissait à sa morsure, ça ne pouvait signifier qu’une chose. Courtney, éprouvait toujours des sentiments à son égard.. Bien plus  qu’il ne pensait. C’était comme si rien ne s’était passée. Elle l’aimait toujours de la même fureur qu’avant si ce n’était plus malgré ses agissements contradictoires….
Il voulait encore sentir son corps trembler de désir contre lui, pour lui. C’était un sentiment plus qu’agréable de savoir qu’il pouvait encore lui faire ressentir des sensations pareilles
Samuel n’aspirait qu’à déchirer ses vêtements, les transformer en lambeaux pour qu’il puisse accéder au corps de la brune. Ses mains ne demandaient qu’à la toucher, à la caresser, à redécouvrir la douceur de sa peau mais s’il se laissait aller par ses désirs. Pourrait-il encore l’approcher de cette façon, la mordre à nouveau.

« Aaah … T-Touche moi … »

Il n’en fallait pas plus pour que le brun se mette à l’exécution vu qu’il ne demandait que ça.
Samuel se décolla légèrement du corps de Courtney pour que ses mains puissent en avoir un total accès. Qu’est-ce qu’il mourrait de l’embrasser sur les lèvres, chaque partie de son corps, de lui faire l’amour mais il ne savait comment la brune réagirait s’il arrêtait de la mordre. Comme ça pouvait agir comme un simple préliminaire,  il pouvait complètement nuire à son instant d’extase..
Emporté, le brun attrapa Courtney et la redressa. Passant sa main le long dans son son dos jusqu’à ses cheveux qu’il empoigna le moment de prendre une gorgée de sang avant de  faire redescendre ses mains le long de son cou pour descendre  au décolleté de la robe qui donnait en partie lieu à sa poitrine qu’il effleura, avant de malaxer l’un des seins et redescendre vers son ventre. Certes le tissu de la robe l'empêchait d’éprouver un réel contact, mais les gestes du brun étaient suffisamment précis pour faire comme si. Il reporta sa main active autour de sa taille avant d’utiliser son autre main  pour s’aventurer un peu plus loin de son anatomie, qui ironiquement, lui était plus accessible. Cette main passa lentement sous le volant de la robe parcourant l’extérieur des cuisses de Courtney, cherchant le chemin vers l’intérieur jusqu’à….la sonnerie

_Hé .. !

Se sentant brutalement repoussé. Samuel grogna de mécontentement avant de prendre une moue triste et boudeuse.

_J’ai fait quelque chose qui t’a déplût HopeSama ?

Si elle l’engueulait, Samuel allait bouder. Après tout fallait savoir s’il voulait qu’elle lui obéisse ou non. Car là elle ne pouvait pas  l’engueuler  pour quelque chose qu’il avait fait ou pas fait. Il était resté courtois, il avait exécuté ses demandes, rien fait de moins, rien fait de plus donc alors qu’il en mourait d’envie..
Même s’il ne pas pouvait longtemps garder cette moue pour laisser place à un sourire de satisfaction à ce qui s’était passé et de l’air complètement perdue qu’elle affichait, il était content de son petit effet. Qu’elle le veuille ou non, Courtney venait de donner au sang-pur de glace  une ouverture, il pouvait la reconquérir. Manquait plus à savoir comment.
Il sortit de la poche intérieure de son manteau deux petites lingettes dont l’une qu’il tendit à Courtney. Le sang-pur malgré pour son amour pour le sang, ne supportait plus pour une certaine raison en avoir sur lui, et encore moins sur ses vêtements.
En croisant le regard de Courtney, il se rendit compte que son propre état de tout à l’heure ne s’était pas calmé. Il voulait l’enlacer, sentir son corps contre le sien, ses lèvres contre les siennes, alors il voulut se rapprocher d’elle mais il se bloqua à une certaine distance, sentant que Courtney semblait déjà se fermer à toute approche un peu trop tactile venant de lui.. Bon sang, allait-il devoir supporter cette tension sexuelle tout au long du port de ses menottes ?

_Tu veux en parler ?  
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 6 Mar - 13:54



_J’ai fait quelque chose qui t’a déplût HopeSama ?

Courtney se dispensa de répondre, encore perdue par ce qu’il venait de se passer. Comment pouvait-elle bien agir, maintenant ? Samuel n’était pas idiot, à cause de ce qu’il venait d’arriver, il allait très certainement comprendre qu’elle ne savait plus où elle en était au niveau de ses sentiments, si ce n’était pas déjà fait. Elle ne savait plus quoi faire, ni quoi dire.
D’un air absent, la brune prit la lingette proposée pour la passer sur son cou, retirant le sang qui coulait encore un peu hors de la morsure qui commençait déjà à guérir. Entre sa régénération de vampire, et celle de loup-garou, elle n’allait jamais rester blessée trop longtemps. Elle jeta alors la lingette, arrangeant par la suite sa robe qui était légèrement défaite à cause des mains baladeuses du brun. Mais elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, vu qu’elle lui avait demandé
Alors que le brun s’approcha d’elle, Courtney se figea et recula d’un pas. Elle ne pouvait pas le laisser être brusquement tactile avec elle, ni même devenir amicale avec lui. Elle n’avait pas oublié ce qu’il lui avait fait, et elle ne comptait pas l’oublier de sitôt, même s’il venait de l’exciter comme une chienne en chaleur à cause de la morsure.

_Tu veux en parler ?

« Non. Tais-toi. Juste, tais-toi. »

Sans dire quoi que ce soit de plus, elle reprit peu à peu un air froid et peu aimable, simplement pour se protéger, et se laisser mentalement aller sur les sensations que lui avait apporté la morsure. Elle n’allait pas craquer devant le brun, et encore moins lui faire comprendre qu’une partie d’elle mourrait d’envie de recommencer.
Hors de la salle de classe, elle prit la direction du chemin pour sortir de l’établissement réservé aux cours humains, et à peine fit elle un pas dans la cours qu’un élève de la Night Class l’interpella avec son camarade.

- Le professeur veut voir toute la classe sans exception, et je suis venue vous chercher. Il a dit que c’était important et que cela concernait un projet de l’établissement.

Courtney pesta silencieusement mais suivit tout de même le vampire, prêt à faire n’importe quoi pour oublier ce qu’il venait de se passer.
Une fois en classe, la brune ne laissa pas le choix à son ex et alla s’asseoir au fond de la salle. Elle n’était pas le genre bonne élève qui s’asseyait au premier rang pour suivre studieusement le cours. Elle, elle était le genre d’élève rebelle qui séchait en permanence et qui s’asseyait au fond de la salle pour dormir le peu de fois où elle se présentait en cours …
Lorsque tout le monde fut assis et silencieux, le professeur expliqua finalement ce qu’était ce fameux projet scolaire, apparemment tout heureux de l’idée.

_ Un des professeurs de l’établissement a eu une idée merveilleuse. Nous cherchions quelques choses d’unique à faire, où les élèves seraient les premiers concernés. L’un d’eux a donc proposé à ce que l’Académie fasse un concours de déguisement en duo !

Courtney crut mal comprendre. Un concours de déguisement ? Les professeurs pensaient gérés des gamins innocents au lieu de vampire menaçant et d’humain inconscient ou quoi ? Ils n’étaient pas stupides à ce point, si ?

_ Les duos seront tirés au sort afin qu’il n’y ait aucun problème. La seule règle est que les déguisements doivent être liés. Mis à part cela, vous avez carte blanche. Une soirée sera organisée le mois prochains afin de désigner les meilleurs déguisements. Vous serez mélangés aux humains, alors je compte sur vous pour garder vos canines dans vos bouches !

La brune soupira, murmurant qu’ils n’étaient plus des enfants, et quelques vampires approuvèrent, mais le professeur ne releva rien.

_ Le tirage au sort sera fait par Monsieur Kitami, qui s’occupera du votre maintenant !

La simple mention du prénom suffit à terroriser Courtney qui finit planquer sous sa table en moins de quelques secondes, forcément accompagné du brun. Pourquoi diable fallait-il que ce soit ce tyran de professeur qui s’occupe de cela ?
La brune se tourna vers Samuel, complétement apeuré, et lui parla le plus bas possible afin que le moins de personne possible puissent les entendre.

« On est foutu ! Pourquoi faut ce que soit lui qui s’en occupe ? S’il sait que c’est nous qui avons foutu la salle en l’air, on est foutu ! Il va pas se gêner pour nous faire vivre un Enfer ! »

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeJeu 10 Mar - 3:02


Le sang-pur  de glace finit par atterrir au beau milieu d’une salle de classe pour une « annonce ». Il n’aimait pas beaucoup être au fond, mais il avait du s’habituer car Blake l’accompagnait toujours aux cours et refusait de s’asseoir autre part qu’au fond. Pourquoi il n’était entouré que de filles que de gens rebelles ? Résigné, il se mit à écouter les professeurs présents dans la salle. Il trouvait cela étrange que ni lui ni Courtney ne soient au courant de cette nouvelle. Ils étaient toujours au courant de tout. Mais bon, ces temps-ci le directeur ne semblait pas beaucoup apte à discuter à « vie de l’établissement » avec deux chargés de discipline « incompétents » comme il l’insinuait.


_ Un des professeurs de l’établissement a eu une idée merveilleuse. Nous cherchions quelques choses d’unique à faire, où les élèves seraient les premiers concernés. L’un d’eux a donc proposé à ce que l’Académie fasse un concours de déguisement en duo ! Les duos seront tirés au sort afin qu’il n’y ait aucun problème. La seule règle est que les déguisements doivent être liés. Mis à part cela, vous avez carte blanche. Une soirée sera organisée le mois prochains afin de désigner les meilleurs déguisements. Vous serez mélangés aux humains, alors je compte sur vous pour garder vos canines dans vos bouches !

Samuel ne voyait aucun inconvénient à ce concours de déguisements, bien que ça fasse un peu école maternelle, tout ce qu’il voyait c’est que lui il ne s’amuserait pas à cette soirée.

_Super, du travail supplémentaire..

_ Le tirage au sort sera fait par Monsieur Kitami, qui s’occupera du votre maintenant !

Comme un réflexe commun, Samuel suivit Courtney sous le bureau en entendant le nom du professeur qui arrivait. C’était nécessaire. Pour leur survie. Il n’entendit aucune remarque, peut-être que les professeurs n’avaient rien remarqué.. Enfin, lui n’avait rien remarqué. Les autres importaient peu.

« On est foutu ! Pourquoi faut ce que soit lui qui s’en occupe ? S’il sait que c’est nous qui avons foutu la salle en l’air, on est foutu ! Il va pas se gêner pour nous faire vivre un Enfer !
_Chuut ! Faut pas qu’on se fasse repérer jusqu’à ce qu’il sorte de la salle et on est bon.

La proximité qu'ils partageaient était très proche de celle qu'ils avaient eu dans la classe de salle vide. Meme plus étroite vu que les pupitres d'élèves étaient généralement plus courts que ceux des élèves. En réalité il ne faisait pas vraiment attention à cela, le jeune brun ne lâchait pas son regard de la jeune brune comme si il s'interrogeait sur elle, Il se demandait en effet, par quel moyen, il arriberait à la faire craquer..
Mais sa réflexion dut attendre, reconnaissant la voix de deux personnes venant d'arriver dans la pièce, celles-ci s'excusaient hypocritement de leur retard, et s'approprièrent les places maintenant libres de Courtney et Samuel. Le vampire aux yeux clairs, en eut la confirmation, lorsqu'il vit une cascade de cheveux blonds, descendre petit à petit vers le sol, avant de donner place au visage de sa soeur, qui les avaient remarqués.

_Tiens, tiens. Regarde qui on a là

La deuxième personne regarda à son tour, ce qui se passait sur la table.. C'était Fire, avec son éternel sourire aux lèvres.

_Ooh.. A quoi vous jouez tous les deux ?

La blonde en voyant les menottes, leva les yeux en l’air, soupira, et retourna et report son attention, sur ce qui se passait dans la classe.

_Vous n’avez pas l’air très à l’aise. Vous voulez que je vous apprenne à comment utiliser correctement ce petit jouet

Mercedes Blake et Tachibana Chiaki

_ Tu l’approches à moins  de 100 mètres de lui ta chevelure finit dans le premier incinérateur, je me suis bien fait comprendre.

Son ami agressa immédiatement sa sœur, ce qui surprit un peu Samuel, vu qu’ils semblaient plutôt être sur un bon terrain d‘entente, mais Fire n’avait sûrement pas encore digéré le fait que Blake  avait kidnappé Choko dans le but de faire souffrir le blond et faire plaisir à Samuel en pensant que Fire fermerait les yeux là-dessus.. ET puis concrètement, contrairement à Samuel c’était la seule qui avait tenté de le tuer en posant la main sur lui, Fire ne voulait plus que Blake s’approche de quelque façon de son petit ami. Il se méfiait moins du sang-pur de glace, qui de toutes façons savait qu’il aurait de gros ennuis. Chacun sa pomme.
Au fil des semaines, Blake et Samuel avait décidé de laisser Chiaki plus ou moins tranquille tant qu’il sortirait avec Fire
_Dis-moi de communiquer avec lui avec la sirène du village voisin tant que t’y es.
_Pars au Bahamas c’est encore mieux.
_ C’est bon Fire. Tu sais, je me serais arrangé pour te le livrer avec un déguisement extrêmement… si tu vois ce que je veux dire
_Je m’en fous complètement de ton déguisement, sauf si c’est un collier de fleur et un bikini en coquillages que tu m’auras livré depuis ton île perdue

Excusez-moi, je me suis trompée, Mlle Mercedes est avec Mr Tashiba Nasaki
_Hum..tu pensais à quel type de déguisement exactement ?
_Le genre qui t'envoie te faire foutre, goujat

Sur cette phrase, faisant comprendre à Fire qu'elle était vexée, la blonde descendit sous la table et s'immisça tant bien que mal entre les deux bruns, parce que c'est qu'elle voulait son mettre. Elle afficha une face agacée un léger instant , sûrement qu'elle envoyait des injures télépathiques à Fire, avant d'attraper fermement la chaîne des menottes et ensuite faire un grand sourire à Courtney, avec une voix chaleureuse et chantonnante. Le sang-pur brun comprit à l'attitude de la blonde qui contrairement à Fire qui pensait que lui et Courtney s'adonnait à des tendances SM, elle pensait que Courtney lui avait encore chercher des noises et voulait renvoyer Samuel chez les Hunters, ou juste le faire prisonnier, ce qui ne lui plaisait pas.

_Comment ça va ma ptite Courtney ?

Aussitôt, elle agressa la menotte d’un violent de main, de la même manière que les spécialistes d’arts martiaux brisaient des piles de briques avant de hurler de douleur  devant une menotte qui contre toute attente n’était rien face à dix briques. Le silence s’installa dans la pièce et le professeur s’arrêta de piocher, son regard dirigé vers le fond de la classe.

_C’tait rien ça monsieur, c’était un chat aux poil blond vieux et usé qui criait à l’agonie..

Samuel retint Blake de frapper le rouquin à un endroit sensible de son anatomie de justesse et éviter un nouvel agitement dans la salle. Le brun ne voyait pas ce qui se passait, mais au silence qui pesait toujours dans la pièce, on pouvait amplement deviner que le professeur avait un regard meurtrier sur le rouquin.

_Je vous assure ! C’est le professeur de chimie, je l’ai surpris la dernière fois à faire des expériences bizarres sur des chats. Jvous conseille de vous méfier de ceux qui trainent aux alentours… ou de s’en nourrir pour ceux qui aiment bien le sang des animaux !

Pendant que Fire affichait un magnifique sourire à son auditoire, en dessous de la table c’était beaucoup moins joyeux. Blake avait lâché une petite larme de douleur, et Samuel lui avait lancé un regard assassin face à sa discrétion. Blake boudait, tandis que son frère tâchait de refroidir sa main qui avait pris un sacré coup.

Et le dernier duo est Harper Courtney et Mercedes Johan. Vous pouvez disposer

Au même moment, les vampires commencèrent à détaler de la salle. Blake lâcha la menotte des vampires en soupirant et en injuriant un quelconque Dieu. Visiblement, ce dernier duo ne semblait pas lui plaire. En parlant de dieux, Samuel se demandait, ce qu’ils cherchaient à faire en  trouvant tout un tas de prétextes pour le faire se rapprocher de la brune. D’abord des menottes, ensuite des oreilles de loup, et maintenant un concours de déguisements…
Certes,  il en était ravi. Il n’aurait pas voulu une autre personne que Courtney. C’était une occasion en or, pour qu’il puisse se rapprocher d’elle, passer du temps avec elle. Même si à cause de la menotte, ça aurait été difficile de faire autrement, mais le fait de travailler ensemble sur ce projet était beaucoup plus significatif. Et puis si Courtney était réticente à participer au concours, il avait une raison tout à fait valable pour l’en  persuader.
_Si l’on gagne, ce sera une excellente raison pour que le dirlo nous libère de ça.
_Samuel Johan Mercedes. Escúchame ! Je t’interdis de participer à ce concours débile avec cette fille, sauf si tu me laisses…Aaah !
_Blake, on s’en va !
La blonde se vit brusquement tiré par le haut par le vampire de feu au grand soulagement de Samuel. Il adorait sa sœur, mais sa manie de se mêler de ses affaires personnelles avec Courtney l’agaçait fortement.

Je sais que vous êtes là, je ne sortirai pas tant que je ne vous aurais pas vu bande de trouble-fêtes
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 11 Mar - 21:20



« On est foutu ! Pourquoi faut ce que soit lui qui s’en occupe ? S’il sait que c’est nous qui avons foutu la salle en l’air, on est foutu ! Il va pas se gêner pour nous faire vivre un Enfer ! »

_Chuut ! Faut pas qu’on se fasse repérer jusqu’à ce qu’il sorte de la salle et on est bon.

Courtney hocha doucement la tête et ne dit plus rien. Concentré sur les battements de son cœurs afin de ne pas faire brusquement sortir ses attributs de loup pour la seconde fois de la journée, elle ne fit pas attention au regard du brun sur elle. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait qu’elle ne ferait, dans l’immédiat, pas attention à lui. Tout ce qui lui importait était de ne pas avoir une brusque monté de stress ou de peur pour ne pas que le professeur qu’elle redoutait ne les trouve.
Heureusement pour elle, alors qu’elle commençait à beaucoup trop stresser, elle se désintéressa quelques minutes du professeur pour s’occuper des deux personnes venant d’arriver. Elle avait beau détester la présence féminine, elle remercia mentalement la présence masculine. Par son attitude désinvolte mais attentionné, le rouquin arrivait à la calmer, même inconsciemment. Alors même si elle eut une moue agacée à la vue d’une longue chevelure blonde qu’elle aurait volontiers brûlée, elle fut ravie de voir une tête rousse apparaitre dans son champs de vision.

_Tiens, tiens. Regarde qui on a là

_Ooh.. A quoi vous jouez tous les deux ?

Courtney leva les yeux au ciel, se retenant de répondre. Même si Fire aller très certainement la taquiner longtemps sur le fait qu’elle était menotté et sous une table en compagnie de Samuel, elle se promit de le supporter en guise de remerciement si elle sortait vivante de la salle. Le vampire de feu était tellement provocateur qu’elle espérait qu’il provoque le professeur tyran d’une manière ou d’une autre, et qu’ainsi le tyran les oublierait.

_Vous n’avez pas l’air très à l’aise. Vous voulez que je vous apprenne à comment utiliser correctement ce petit jouet ?

_Mercedes Blake et Tachibana Chiaki

Entre choc et surprise, Courtney bougea brusquement la tête manquant se cogner contre le haut du bureau. Heureusement, Fire s’occupa inconsciemment de la couvrir en menaçant Blake.

_ Tu l’approches à moins  de 100 mètres de lui ta chevelure finit dans le premier incinérateur, je me suis bien fait comprendre ?

Mentalement, Courtney nota que Fire avait apparemment le problème qu’elle avec les cheveux de la blonde, et que si elle commençait à avoir des points communs avec le rouquin, cela pourrait devenir assez vite étrange. Elle n’avait pas la moindres envie de ressembler à ce rouquin pervers jem’enfoutiste, bien qu’elle l’appréciait.

_Dis-moi de communiquer avec lui avec la sirène du village voisin tant que t’y es.

_Pars au Bahamas c’est encore mieux.

_ C’est bon Fire. Tu sais, je me serais arrangé pour te le livrer avec un déguisement extrêmement… si tu vois ce que je veux dire

_Je m’en fous complètement de ton déguisement, sauf si c’est un collier de fleur et un bikini en coquillages que tu m’auras livré depuis ton île perdue.

_Excusez-moi, je me suis trompée, Mlle Mercedes est avec Mr Tashiba Nasaki

_Hum..tu pensais à quel type de déguisement exactement ?

_Le genre qui t'envoie te faire foutre, goujat.

Durant tout l’échange, Courtney se retint d’éclater de rire. Bien qu’elle fût d’accord avec le fait que Blake mettait sa vie en danger si jamais elle s’approchait trop près de Chiaki, elle ne pouvait s’empêcher de trouver leur discussion hilarante. Les répliques du rouquin étaient tout bonnement parfaites.
Seulement, il fallut que la blonde s’immisce entre elle et Samuel pour qu’elle perde sa bonne humeur. Avec un regard noir, elle se retint à peine de grogner envers elle. Elle n’appréciait pas le regard qu’elle lui lançait, et elle se fit mentalement remarquer qu’il fallait qu’elle apprenne à cette garce qu’elle avait autre chose à faire de sa vie que de chercher des ennuis à tout le monde. De plus, si la blonde était un tant soit peu intelligente, elle pouvait comprendre que Courtney n’y était pour rien. Elle détestait Samuel, pourquoi se serait-elle stupidement menottée à lui ?

_Comment ça va ma ptite Courtney ?

La brune retint difficilement une insulte. La seule chose qui la retenait de désigner la sœur du brun par des propos peu gracieux et inconvenant était que le professeur risquait d’entendre sa voix. Pour une fois, la blonde allait gentiment s’en sortir.
Avec un plaisir malsain clairement visible, Courtney regarda la blonde crier de douleur en y prenant un plaisir fou. Malgré le fait qu’elle avait une violente envie de la gifler pour s’être fait remarquer, et ainsi leurs donner un risque de se faire voir, elle calma sa pulsion de violence en voyant cette garce souffrir.

_C’tait rien ça monsieur, c’était un chat aux poil blond vieux et usé qui criait à l’agonie..

Courtney étouffa un rire, autant par la réplique du rouquin que par la blonde qui voulut le frapper sur une partie sensible.

_Je vous assure ! C’est le professeur de chimie, je l’ai surpris la dernière fois à faire des expériences bizarres sur des chats. Jvous conseille de vous méfier de ceux qui trainent aux alentours… ou de s’en nourrir pour ceux qui aiment bien le sang des animaux !

La brune leva les yeux au ciel avec un sourire amusé. Un jour, il fallait qu’elle demande à Fire comment il trouvait de telles excuses complétement farfelues sans même y réfléchir. Il devrait être récompensé pour sa bêtise.

_Et le dernier duo est Harper Courtney et Mercedes Johan. Vous pouvez disposer.

Courtney perdit brusquement sa bonne humeur et son visage se ferma. Qu’avait-elle fait au monde pour avoir un tel retour de karma ? Après s’être retrouvé menotté à son ex petit-ami qu’elle voulait plus que tout éviter, manquer de se faire punir par le professeur qui l’effrayé, se faire inconsciemment excité par ce même ex et douter maintenant de ce qu’elle ressentait, voilà qu’elle devait travailler avec lui pour une raison complétement stupide. A sa connaissance, elle n’avait pas tué de chaton ou de petit enfant, pourquoi Dieu s’en prenait-il à elle ? Il s’ennuyait et voulait jouer un peu ?

_Si l’on gagne, ce sera une excellente raison pour que le dirlo nous libère de ça.

_Samuel Johan Mercedes. Escúchame ! Je t’interdis de participer à ce concours débile avec cette fille, sauf si tu me laisses…Aaah !

_Blake, on s’en va !

La brune poussa un soupir de soulagement en remerciant mentalement le rouquin de faire détaler cette blonde qu’elle ne pouvait pas supporter plus de quelques minutes. Elle reporta alors son attention sur ce qu’elle sentait et ce qu’elle entendait, attendant que le professeur disparaisse pour sortir de sous le bureau.

_Je sais que vous êtes là, je ne sortirai pas tant que je ne vous aurais pas vu bande de trouble-fêtes

Courtney échangea un regard effrayé avec Samuel avant de sortir lentement de sous le bureau, comme un petit chiot effrayé. Lentement, elle s’approcha du bureau du professeur sous sa demande, gardant la tête basse. Ce professeur l’effrayait beaucoup trop pour qu’elle le regarde, et son stress se remarquait autant par les battements de son cœur beaucoup trop rapide que par le fait qu’elle mordillait sa lèvre inférieure.

_ Vous avez tous les deux dix-sept ans. Croyez-vous vraiment que se cacher sous la table et un comportement digne de votre âge ? Vous êtes tous bonnement ridicule, vous n’êtes plus en primaire !

La brune eut un sursaut de peur en entendant le professeur hausser la voix, et le seul réflexe qu’elle eut fut d’attraper la main de Samuel pour avoir un peu moins peur. Elle le faisait depuis toujours, chaque fois qu’elle avait peur à cause de ce professeur ou d’un cauchemar, alors c’était instinctif que de le tenir par la main dans cette situation, elle ne faisait même pas attention à ce qu’elle faisait.

_ Je vous attends demain, à la même heure, ici même. Mademoiselle Harper aura un devoir sur les kanji, et Monsieur Mercedes sur l’anglais. De mémoire, vous avez de grandes difficultés dans ces matières, cela vous servira de leçon. Il sera coefficient neuf. Maintenant, déguerpissez.

Courtney n’attendit pas plus pour sortir de la salle au plus vite. Une fois hors de la salle, elle eut un gémissement plaintif.

« Du sucre. Il me faut du sucre. Je dois manger du sucre. »

Depuis toujours, après une grande montée de stress et/ou de peur, elle se goinfrait de choses sucrées pour se calmer. Elle savait qu’en étant vampire, elle ne sentirait le goût d’aucun aliment, mais c’était purement psychologique. Avant de paniquer quant au contrôle qu’elle raterait magnifiquement puisqu’elle ne comprend rien au kanjis, elle avait besoin de manger. Ses notes lui importaient peu puisqu’elle n’assistait jamais au cours, mais elle savait pertinemment que ce professeur n’hésiterait pas à l’enfoncer encore plus si elle ne réussissait pas ce maudit devoir surprise.

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 18 Mar - 18:42


_Je sais que vous êtes là, je ne sortirai pas tant que je ne vous aurais pas vu bande de trouble-fêtes.

La tête appuyée contre le fond du bureau et les mains en l’air, le brun poussa un juron en espagnol. Il n’avait aucune envie de se lever et de se pointer devant le professeur qui n’attendait que ça.. Qui leur donnait des ordres.. Chose avec laquelle en ce moment Samuel à intégrer. D’un air hésitant il partagea un  regard effrayé avec Courtney. Il fut tenté de secouer la tête en guise de « Non, on y va pas» mais de toute façon c’était inévitable.. Ils n’avaient pas du tout étés discrets... La venue de Fire et Blake n’avait fait qu’empirer la chose..
Suivant son ex-petite-amie beaucoup plus de courageuse que lui sur le coup, la tête baissée, le regard fixant on ne sait quoi, ils se dirigèrent vers le professeur qui appuyé contre le bureau les attendait sûrement les bras croisés d’un air grave et sérieux.
Maintenant qu’il avait retrouvé ses souvenirs, en plus de redouter l’affrontement avec le professeur, le brun pouvait ressentir que l’aura que dégageait le professeur en colère ressemblait fortement à celle de son père biologique.  Il en était doublement effrayé, c’était comme s’il retournait aux temps où il n’était qu’un enfant ; Samuel craignait tellement la sentence quelle qu’elle soit.

_ Vous avez tous les deux dix-sept ans. Croyez-vous vraiment que se cacher sous la table et un comportement digne de votre âge ? Vous êtes tous bonnement ridicule, vous n’êtes plus en primaire !

La brune eut un sursaut de peur en entendant le professeur hausser la voix, et le seul réflexe qu’elle eut fut d’attraper la main de Samuel pour avoir un peu moins peur. Elle le faisait depuis toujours, chaque fois qu’elle avait peur à cause de ce professeur ou d’un cauchemar, alors c’était instinctif que de le tenir par la main dans cette situation, elle ne faisait même pas attention à ce qu’elle faisait.
Samuel sursauta en sentant le contact de Courtney, celle-ci tout d’hun coup l’avait pris par la main. Cela lui fit complètement oublier la présence du professeur, C’était un geste simple, mignon, attentionné et pouvait sembler bien plus significatif qu’un baiser passionné. Depuis combien de temps n’avait-il pas tenu Courtney de cette façon. Samuel regarda en coin son ex-petite-amie. Elle ne semblait même pas consciente de son geste et même si elle l’était, Samuel aurait toujours affiché le léger sourire qui se forma sur ses lèvres. C’était une action que Courtney répétait souvent lorsqu’elle cherchait du réconfort auprès de lui. Dans la situation actuelle, Samuel ne pouvait pas vraiment lui en donner, et son pouvoir de froid n’était pas des plus utile. D’ailleurs, il ne savait pas trop s’il devait réagir, s’il faisait quoi que ce soit, il était possible qu’elle enlève sa main ? Ce serait dommage de perdre le seul contact physique qu’elle lui accordait depuis la morsure.

_ Je vous attends demain, à la même heure, ici même. Mademoiselle Harper aura un devoir sur les kanji, et Monsieur Mercedes sur l’anglais. De mémoire, vous avez de grandes difficultés dans ces matières, cela vous servira de leçon. Il sera coefficient neuf. Maintenant, déguerpissez.

Samuel soupira en entendant que leur punition serait juste un contrôle. Il était bon, ça ne devrait pas être bien compliqué.. Enfin, c’est ce qu’il pensait  lorsqu’il entendit la matière à laquelle il allait devoir faire face devant plusieurs minutes de vide. Anglais. Il avait vraiment du mal avec cette langue, malgré des années et des années scolaires d’apprentissage. Il s’était même arrangé avec le Directeur pour avoir le moins d’heures et de contrôles possible en Anglais. Coefficient 9, en plus ?. Pas de doute, ce professeur cherchait à les descendre complètement.

_Non mais quel crétin, c’est toi l’anglophone ici pas moi..
« Du sucre. Il me faut du sucre. Je dois manger du sucre. »
_Hum

De manière instinctive, le brun aux yeux verts fouilla dans la poche intérieure de son manteau où traînaient toujours des carrés de sucre pour Courtney. Son côté humain, soucieux de tout ce qui pourrait lui arriver, s’assurait qu’elle aille à merveille quel que soit le moment. Son bien-être lui était indispensable. Et, il était bien sûr au courant que le sucre servait comme un calmant pour elle. Les framboises, c’était le meilleur remède, mais bon comme ça ne court pas les rues, il fallait se contenter du sucre à l’état pur.

_Je..j’en ai pas.. désolé

Presque en état de choc de ne pas en avoir, le brun sortit sa main vide de l’intérieur de ces vêtements avant de tapoter plusieurs fois ses vêtements pour s’assurer qu’il n’avait réellement rien sur lui.
Evidemment, il avait changé de manteau, d’uniforme même. Tout était resté avec sa panoplie noire de la Day Class. Tenue qu’il n’avait pas mise depuis le soir où il avait mordu de Courtney. Et depuis, ces relations avec elle s’étaient retrouvées en difficulté et il avait perdu sa priorité qui était le bien être de son ex.

_Il doit en rester dans ma… ta ? notre ?...bref l’ancienne chambre. On peut aller en chercher..

Samuel adressa un faible sourire à Courtney avant de regarder derrière lui le couloir vide… Ils venaient juste de venir ici, il fallait encore retourner vers l’autre pavillon. Reportant son regard sur la brune, Samuel resserra la prise dans la main de Courtney qu’elle n’avait toujours pas lâchée.

_Tu viens ?

Prenant la direction de la sortie du batiment, Courtney à ses côtés. Le sang-pur, ne se pressa pas. Pour ne pas perdre de temps, il aurait pu feinter en utilisant la vitesse vampirique pour sortir du pavillon des vampires mais, il aurait raccourci le moment ou il tenait la main de la brune, et au fond de lui, il aurait regretté.
Une fois arrivé dans leur ancienne chambre, Samuel traça vers son placard personnel ou traînaient encore quelques affaires.  Il chercha pendant quelques secondes une boîte de sucre sur l’étagère du haut, à laquelle sa vue n’avait pas accès. Il lâcha à contrecoeur la main de Courtney pour ouvrir la petite boîte en carton, attraper cinq carrés de sucres enveloppés dans un petit sachet plastique et redéposer la boîte sur l’étagère

Ouvre la bouche.

Le vampire récupéra deux sucres, rangea les autres dans son manteau  s’apprêta à les donner à Courtney avant de faire un pas en arrière les garder brusquement pour lui. Un sourire en lèvre montrant une idée en tête.

_Je vais te les donner moi-même Ho’ !  Fais « Aaah »

Le brun commençait déjà à se défendre si jamais elle tentait  de lui prendre ses morceaux de sucre, et au cas où, il pouvait les placer en hauteur, sachant qu’elle était plus petite que lui, bref il était bien décidé à embêter son ex, pour l’histoire d’un sucre calmant. A vrai dire à chaque fois qu’il possédait quelque chose que Courtney voulait. C’était fréquent chez Samuel de la faire galérer un peu pour l’avoir et apparemment, cette attitude n’avait pas du tout disparue chez lui
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 18 Mar - 19:46



_Non mais quel crétin, c’est toi l’anglophone ici pas moi..

« Du sucre. Il me faut du sucre. Je dois manger du sucre. »

_Hum

Pleine d’espoir, Courtney se tourna vers le brun sans se rendre compte qu’elle lui tenait toujours la main. Dans l’immédiat, ce qui l’intéressait le plus c’était d’obtenir du sucre, et non pas le fait qu’elle avait instinctivement cherché du réconfort auprès de lui pour se sentir un peu mieux.

_Je..j’en ai pas.. désolé

La brune poussa un soupir à feindre l’âme, mordillant sa lèvre inférieure en regardant autour d’elle. Elle espérait que, par miracle, quelque chose de sucré arrive dans son champ de vision. Mais bien évidemment, elle ne vivait pas dans un monde en sucre, et cela n’arriva pas. Le simple fait de ne pas avoir quelque chose de sucre à se mettre sous la dent réussit à augmenter son stress.

_Il doit en rester dans ma… ta ? notre ?...bref l’ancienne chambre. On peut aller en chercher..

« … Oui. »

Docile, la chargée de discipline suivit son ex petit-ami en multipliant les tics de nervosité. Tout en mordillant sa lèvre inférieure, elle se mit à jouer avec le ruban autour de son poignet, pour ensuite jouer avec une mèche de cheveux. Plus tôt elle aurait du sucre, plus elle se calmerait et redeviendrait normal, de docile et fragile elle redeviendrait rebelle et forte.
Dans l’expectative, Courtney regarda son ex chercher du sucre avec un air plein d’espoir. Lorsqu’il sortit du sucre d’une boite qu’elle n’avait jamais vu, son regard brilla presque à la vue de son trésor tant attendu.

_Ouvre la bouche.

La brune eut un instant d’incompréhension et dévisagea le brun.

« Pardon ? »

En voyant Samuel prendre deux morceau de sucre dans sa main, Courtney crut avoir rêvé et tendit alors la main, afin d’obtenir ce qu’elle demandait. Mais son ex recula avec un air d’enfant fier de lui, ce qui lui fit froncer les sourcils.

_Je vais te les donner moi-même Ho’ !  Fais « Aaah »

Courtney eut un long soupir agacé. Avec attention, elle observa Samuel et comprit qu’elle n’avait pas beaucoup de chance. Elle s’était déjà retrouvée dans cette situation, lorsque le brun avait la boite qui contenait ses Blood Tablet, et comme elle était plus petite que lui, il lui était facile de placer l’objet du désir en hauteur. Penser à ses anciennes Blood Tablet lui rappela qu’elle n’avait pas bu de sang depuis un moment, et ses yeux virèrent au rouge quelques instants avant qu’elle ne se décide à se montrer docile.

« T’as vraiment de la chance d’être plus grand que moi … »

Avec un second soupir, et en coinçant son envie de sang dans un coin de sa tête, la brune ouvrit doucement la bouche.

« Aaaaah … »

Dans sa tête, elle réfléchissait déjà à un moyen futur de se venger …

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 20 Mar - 11:37

_Je vais te les donner moi-même Ho’ !  Fais « Aaah »

Au lieu d’essayer d’attraper le sucre, Courtney sembla l’analyser. Peut-être capitulerait-elle tout de suite. Samuel bouda, ce n’était pas drôle comme cela mais bon au moins il pouvait lui donner son sucre comme il voulait alors bon. Tandis qu’il jouait avec ses doigts avec le morceau de sucre, toujours sur la défensive à quelconque approche de Courtney, il remarqua que les yeux de celle-ci rivèrent au rouge. Instinctivement, il enferma le sucre dans sa main, cessant de le faire tourner. Elle était énervée ?

« T’as vraiment de la chance d’être plus grand que moi … »


Samuel desserra sa pression sur la petite sucrerie,  le regard amusé, premièrement parce que Courtney le laissait faire, deuxièmement parce que si elle n’était pas énervée, il n’y avait qu’une autre signification à ses yeux rouges. Et ça ne servait qu’à donner des idées fourbes à Samuel qui allait se faire un plaisir de la tenter

« Aaaaah … »

Tout content de lui, Samuel se rapprocha de Courtney pour lui mettre docilement le sucre sur langue. L’appuyant quelque peu, il finit par prendre une voix sensuelle.

_Tu sais , qu’avec moi, y a pas besoin de demander...

Sur ce, il lâcha le sucre et alla glisser son doigt le long de la canine de la brune afin de l’entailler avec de façon traître pour qu’elle puisse profiter de son sang. Ne laissant pas plus de temps à cela à Courtney, il ôta son index très rapidement.. Il laissa couler le sang qui égouttait de sa blessure déjà guérie sur le deuxième morceau de sucre passant ainsi d’une couleur blanche à rosée. Le sourire aux lèvres,  il le proposa à Courtney.

_Oups… un deuxième ?
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 20 Mar - 13:14



Le sucre sur la langue, Courtney frissonna au ton de voix de Samuel. Cette manière de parler laisser sous-entendre totalement autre chose, et ses paroles à double sens n’aidaient pas à la chose. La brune étant en manque de sucre et donc à fleur de peau, il lui était impossible de cacher ce qu’elle ressentait, de ce fait, ses joues prirent une légère teinte rose.

_Tu sais , qu’avec moi, y a pas besoin de demander...

En sentant le sang du brun sur sa langue, l’hybride eut un léger hoquet de surprise, plaquant les mains sur sa bouche. Son sang était merveilleux. Délicieux. Fantastique. Il était encore meilleur que le souvenir qu’elle en avait. Et bien plus tentant que le sang de Fire avec lequel elle se nourrissait. Elle avait à peine eut quelques gouttes sur sa langue que cela avait suffi pour réveiller sa faim et ses instincts de vampire.
Les yeux définitivement rouges, la brune baissa lentement ses mains, ses canines ressortant légèrement lorsqu’elle parlait.

« … Espèce de fourbe … »

_Oups… un deuxième ?

Sans attendre, Courtney attrapa le morceau de sucre que tenait le brun, mêlant sa vitesse de vampire et ses réflexes nouveau de louve-garou pour l’atteindre. A peine fut-il dans sa main qu’elle l’enfourna dans sa bouche, se délectant du goût ensanglanté du sucre qu’elle aimait tant. Mais ce n’était pas assez, elle avait besoin de plus pour se satisfaire.
Comme un prédateur face à sa proie, ou un drogué face à sa dose quotidienne, Courtney se rapprocha du brun jusqu’à le bloquer contre un mur, la différence de taille ne la dérangeant plus. Elle s’agrippa à sa chemise, nichant la tête dans son cou en frôlant la peau du brun avec ses canines. Cette fois-ci, ce fut elle qui parla sur un ton sensuel.

« Chacun son tour. Tu m’as tenté, tu peux t’en prendre qu’à toi-même … »

La brune passa sensuellement sa langue sur l’endroit qu’elle allait mordre avant d’y planter vivement ses crocs, gémissant de satisfaction lorsque la première goutte de sang atterrit sur sa langue. Le sang de Samuel était encore meilleur qu’auparavant, et elle ne put s’empêcher de se coller à lui afin d’obtenir plus de son sang, accentuant la profondeur de sa morsure pour obtenir plus, toujours plus. Pour elle, son sang était encore et toujours comme de l’ambroisie. Elle avait beau le détester, ou tout du moins être totalement perdu quant à ce qu’elle ressentait envers lui, son sang était la meilleure chose au monde. Elle savait au plus profond d’elle-même qu’elle ne trouverait jamais personne avec un sang aussi délicieux que le sien l’était pour elle.
Afin d’être encore plus proche de lui, et pour être sûre de ne rater aucune goutte de sang, Courtney passa ses bras autour du brun, comme si elle l’enlaçait, se collant alors entièrement contre lui en lâchant un second gémissement de plaisir. Et, submergé par ce qu’elle buvait, ses attributs de loups firent leurs apparitions sans pour autant être menaçant. Ses oreilles et sa queue de loup étaient simplement présents pour signifier qu’elle appréciait le moment actuel.
A aucun moment, elle ne se disait que son comportement était un moyen de faire comprendre à Samuel qu’elle était perdu sur ce qu’elle ressentait, ou qu’inconsciemment elle l’aimait encore comme au début. Tout ce qui lui importait, c’était son sang dans sa bouche, rien de plus.
Repus, Courtney  retira lentement ses crocs, léchant la morsure qu’elle venait de faire pour récupérer les dernières gouttes de sang avant de laisser échapper un soupir de satisfaction. Le sang du brun l’avait plus nourris que ne l’avait fait le sang de Fire, preuve étant que le sang de Samuel lui était meilleur …

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 20 Mar - 18:51



« … Espèce de fourbe … »

_Oups… un deuxième ?

Le deuxième morceau de sucre avait aussitôt disparu de ses doigts, sous le regard satisfait du brun qui avait parfaitement fait son petit effet. D’ailleurs après avoir terminé de savourer le sucre ensanglanté, le comportement de Courtney changea, du fait qu’il se retrouva plaqué contre le premier mur à sa portée. Samuel ne réagit pas, le geste de l'hybride n’était pas agressif et il aimait particulièrement que celle-ci l’agrippe de cette façon, il se contenta juste de grogner pour ne pas avoir été prévenu du geste. Découvrant les intentions de la brune lorsqu’elle s’approchait sensuellement de sa nuque, Samuel ne se pria pas, relevant son visage et le penchant sur le côté pour la lui offrir.


« Chacun son tour. Tu m’as tenté, tu peux t’en prendre qu’à toi-même … »

Un sourire se forma sur les lèvres du brun, nullement dérangé par ce que Courtney comptait faire, au contraire il s’en réjouissait. Si elle n’avait pas voulu de son sang, il aurait été contrarié. Vraiment contrarié. Mais il l’aurait gardé pour lui.
Tout frissonnant au passage de la langue de Courtney, Samuel ne put se retenir de gémir au moment où il sentit les deux crocs de Courtney s’insérer dans sa peau.
Pris d’une gigantesque vague de plaisir, le premier réflexe du sang-pur fut de se mordre la langue puis de se pincer les lèvres, se retenant de montrer qu’il s’enjaillait de cela. Et aussi traumatisé aussi par sa fameuse réplique qu’il avait sorti saoul que Courtney aimait lui rappeler ; qu’elle violait la fille en lui
Mais cela ne servit à rien à part de lui faire échapper un soupir de plaisir des plus intense et par la suite des gémissements essoufflés vu qu’il avait stoppé sa respiration. Et puis, par on ne sait quel effet, Samuel sentait son corps fondre. Plutôt qu’il montait en ébullition à cause de l’excitation que lui procurait la  morsure de Courtney.
Ressentir son propre sang couler dans la gorge de son ex le stimulait plus qu’autre chose. Samuel  continuait de tenter de rester le plus silencieux qu’il pouvait jusqu’à ce que Courtney décide de faire, ce qu’il désignait d’un mouvement traître. Enfoncer ces crocs, et redoubler la dose de plaisir déjà difficile à contenir.

_Ho- Hope..Aaah

A ce moment, Samuel stoppa toute résistance. C’était inutile. C’était trop demander. Ce n’était pas ce qu’il voulait. Au contraire, il en voulait plus. Si elle voulait prendre tout, elle pouvait.

_Putain,.. c’est bon

La morsure lui faisant découvrir de multiples sensations. Elle se faisait piquante, brûlante. L’Extase. Samuel perdait la tête. Il se laissa glisser sur le mur complètement soumis aux sensations que Courtney lui faisaient redécouvrir. Dérangeant au passage sa chevelure traînant sur la paroi du mur lors de la descente qui finit toute ébouriffée
Atterrissant au sol, il l’enlaça son ex petit-amie, il voulait la sentir encore plus contre lui. A peine avait-il pensé cela que l’hybride se colla à lui entièrement, ses attributs de louve apparaissant tout en même temps. Par ce trop plein de sensations. Le corps de Samuel était vraiment vraiment excité. Et cela commençait à se manifester au niveau de son entre-jambe. La question était est-ce qu’il y avait suffisamment de tissus pour combler cela. A une autre gorgée de sang, Samuel gémit de concert avec Courtney. Trop distrait par son esprit qui semblait lui échapper, Samuel ne savait pas vraiment comment interpréter ces gémissements plus que prononcés venant d’elle, il était aussi plus tourmenté par le fait  que Courtney semblait terminé.

_Non, ne t’arrête pas.

Il savait qu’il ressentirait du plaisir, mais il ne pensait pas qu’elle le mettrait dans un état pareil. La morsure de Courtney était toujours aussi violente pour son état moral et physique si ce n’était plus.
Courtney ôtant ses crocs, Samuel se calma quelques peu, mais attrapa et entremêlant ses doigts instinctivement, dans les fils de la robe corset de Courtney, Non résigné à ce qu’elle s’en aille
A regarder le sang-pur, les joues roses par l’excitation, ses cheveux couleur corbeaux ébouriffés et les yeux brûlants de désir on pourrait affirmer qu’il était vraiment mignon et oublier qu’il pouvait être un sociopathe des plus tordus. De toute façon ce côté de lui, ne semblait pas vraiment se manifester quand il se retrouvait dans une situation du genre avec Courtney. Samuel poussa un soupir taquin et satisfait analysant ce qui s’était passé. Si son intelligence ne lui faisait pas défaut. La brune avait adoré son sang autant qu’il avait apprécié la morsure.

_J’ai aimé.. J’ai vrai-ment aimé.. Toi aussi pas vrai ?

Rapprochant Courtney de son visage, il passa la main sur sa joue avec un sourire à faire fondre et s’empara de ses lèvres avec intensité, prenant par la même occasion le goût de son propre sang, en  volant ce qui restait des dernières gouttes que Courtney lui avaient volé, ce qui  avait pour effet de rendre le baiser encore plus sensuel. Ce baiser ne fit que frustrer Samuel encore plus bien qu’il l’enchantait, il se rendait compte à quel point ses baisers échangés avec Courtney lui manquaient. Le désir de l’avoir près de lui tout contre de lui de la toucher, de la câliner de l’embrasser revenait encore plus fort. L’impossibilité de le faire quotidiennement creusait un vide en lui. Il ne voulait plus que celui-ci s’élargisse.
Rompant le baiser, Samuel s’adonna a laissée une  ruée de baiser partant de ses lèvres jusqu’à son cou tout en passant la main dans ses cheveux avant de s’attarder sur ces oreilles ayant remarqué  qu’elles les faisaient réagir..

_Elles te vont vraiment bien..

Abandonnant ces oreilles, Samuel embrassa à nouveau Courtney, passant dans son dos de longues caresses  cherchant à atteindre sa deuxième caractéristique de loup. De son autre main de libre, il défaisait la fermeture éclair de la robe dans le dos de Courtney, qui s’empressa de parcourir le dos de la brune et faire une partie de la robe tomber de son épaule gauche.
Le vampire empoigna la queue de Courtney qui n’arrêtait pas de tournoyer avant de la laisser s’aventurer en dessous de la jupe de la jeune fille qui  était quasiment relevée par sa queue rebelle. Dans le même temps, Samuel dégrafait le soutien gorge de Courtney, la renversait sur le sol et déposait une morsure glacée en dessous de son épaule, un sourire complaisant sur les lèvres. Si Courtney ne semblait pas savoir ce qu’elle voulait, lui savait pertinemment ce que lui, il voulait. Il l’a voulait elle. Même si elle l’avait envoyé chez les hunters et lui dit les pires choses, il n’avait jamais cessé de la vouloir. Il sentait aussi qu’elle le désirait. Il lui avait fait du mal il en était conscient mais pourquoi refuser à tous jamais ces moments de passion qu’ils partageaient ?
_Reviens-moi Ho.

Par là, il voulait qu’elle recontinue à sortir avec lui. Il l’aimait rien avait changé. Stoppant un autre baiser, il mordilla la lèvre inférieure de Courtney.

_Il te suffit juste d’oublier, comme si rien ne s’était passé. Rien de rien..
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 20 Mar - 20:07



Alors qu’elle se léchait les lèvres, Courtney leva le regard vers le brun, incapable de faire autrement. Ainsi décoiffé avec les joues roses, il ressemblait encore plus au garçon maladroit et affectueux qu’elle avait tant aimé, celui qui rougissait dès qu’elle s’approchait trop de lui, celui qui faisait toujours trop attention à elle. Celui qu’elle avait tant aimé. L’espace d’un instant, elle oublia ce qu’il s’était passé, profitant simplement de sa proximité avec le brun, du plaisir de retrouver une partie du garçon qu’elle avait aimé.

_J’ai aimé.. J’ai vrai-ment aimé.. Toi aussi pas vrai ?

« … Pourquoi tu poses une question dont tu connais la réponse, idiot ? »

Un léger sourire aux lèvres, la brune se laissa embrasser avec plaisir, prolongeant le baiser en s’agrippant à la chemise de son ex. Tout comme lui, ce baiser la frustrer tout en lui faisant un bien fou. Embrasser ainsi Samuel lui permettait de comprendre que ses marques d’affections lui manquaient affreusement. Elle avait un besoin vital de sentir les lèvres du brun sur les siennes, de sentir ses mains sur son corps, de sentir son corps contre le sien …
Samuel déposant un trainée de baiser papillon sur son corps, Courtney laissa échapper un soupir de plaisir, appréciant la simplicité du moment, sans plus penser à rien. Mais lorsque le brun s’occupa de ses oreilles de loup, elle laissa un gémissement de plaisir lui échapper, inclinant légèrement la tête pour que Samuel puisse caresser plus facilement ses oreilles qui ne demandaient que ça.

_Elles te vont vraiment bien..

Souriante, Courtney apprécia volontiers le baiser, se cambrant légèrement contre son ex pour qu’il puisse plus facilement défaire sa robe. Lorsque sa manche glissa sur son épaule, la brune devint tout de suite beaucoup plus attirante, dévoilant plus de sa peau et une partie de son soutien-gorge.
Docile, la louve laissa le sang-pur défaire son soutien-gorge et la glisser sur le sol, laissant par la même occasion le tissu glisser légèrement sur sa peau et ainsi dévoiler un peu plus de sa poitrine. Mais, désireuse de profiter également du corps du brun, Courtney fit glisser ses mains sur la chemise de Samuel, la déboutonnant peu à peu, afin de caresser doucement son torse de ses mains chaudes. Avec attention, elle traça légèrement ses abdos du bout des doigts, se délectant de la douceur de sa peau.

_Reviens-moi Ho.

La brune lui murmura de se taire, ne voulant penser à rien. Elle ne voulait pas réfléchir à si elle devait ou non lui revenir, si elle devait ou non lui pardonner. Tout ce qu’elle voulait, c’était tout oublier l’espace d’un instant et se sentir bien, pas discuter de ce genre de chose.
Sa lèvre inférieure se faisant mordiller, Courtney laissa échapper un léger soupir, cherchant à embrasser le brun afin qu’il se taise. Elle savait que si elle parlait, elle allait finir par le repousser. Et, au plus profond d’elle-même, elle ne voulait pas rompre ce moment de détente qui lui faisait un bien fou après tant de jours de mal-être suite à leur violente rupture.

_Il te suffit juste d’oublier, comme si rien ne s’était passé. Rien de rien..

Courtney eut un rire amer, cessant par la même occasion de se laisser docilement faire.

« Tu es le mieux placé pour savoir que je suis rancunière, et que je n’oublie rien. »

Elle posa alors ses mains sur le torse du brun, le repoussant légèrement pour s’asseoir au sol, et ré attacher son soutien-gorge ainsi que sa robe. Si le brun s’était tut, ils auraient pu aller bien plus loin, et prendre tous les deux du bon temps sans penser au reste. Mais Samuel avait tout gâché en remettant le sujet sur le tapis, et avait par la même occasion raté l’opportunité de peut-être la reconquérir en ne se comportant pas complétement comme un idiot.

« On a grandis ensemble, tu sais que je déteste les cachotteries et les trahisons. Et rappelle moi ce que tu as fait ? Tu m’as caché ce que tu étais devenu parce que tu ne me faisais pas confiance. Tu m’as pris en traitre en me mordant. Alors non, je ne te reviendrais pas. Et je n’oublierais jamais ce que tu m’as fait. »

Avec un long soupir, Courtney se releva afin d’arranger au mieux sa robe, sa queue de loup cessant peu à peu de remuer dans l’air pour finir par rester immobile. Avec un air passablement ennuyé, elle remit correctement sa robe, ignorant royalement le brun.

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 25 Mar - 22:14



Il te suffit juste d’oublier, comme si rien ne s’était passé. Rien de rien..
Alors que leurs caresses devenaient de plus en plus osées, le rire amer de Courtney et soudaine réticence bloqua le brun dans son élan. Ce qui eut le don d’agacer Samuel tout de suite qui pensant être cette fois bien parti puis au final non. Samuel avait même pris le fait que Courtney ait déboutonné sa chemise pour un feu vert. ET maintenant, il n’en avait plus qu’assez d’être stoppé ainsi. Il était pourtant agréable les précédentes heures. Si seulement il se rendait compte que dans son parler trop et s’énerver lui enlevait tout ce qui faisait craquer Courtney.

Qu’est-ce qui te prends encore?
« Tu es le mieux placé pour savoir que je suis rancunière, et que je n’oublie rien.
_Te fous pas de moi, Courtney ou je vais le prendre mal, Courtney

Repoussé Samuel tiqua et fit exprès de répéter son prénom deux fois d'un ton réprobateur, pendant une demi-seconde ses yeux rouges apparurent marquant une montée de violence certaine. N’écoutant à présent les reproches de Courtney que d’une Oreille. Heureusement qu’il n’avait à présent aucune emprise sur elle car il l’aurait instinctivement plaqué au sol ou… Bref le brun fulminait de l’intérieur et pendant qu’il prenait tous les reproches à la figure Il se retenait vivement de ne pas faire quelque chose à son encontre. Aucun regard ne pouvait renfouler autant de colère et être à la fois aussi glacial.

_On a grandis ensemble, tu sais que je déteste les cachotteries et les trahisons. Et rappelle moi ce que tu as fait ? Tu m’as caché ce que tu étais devenu parce que tu ne me faisais pas confiance. Tu m’as pris en traitre en me mordant. Alors non, je ne te reviendrais pas. Et  je n’oublierais  jamais ce que tu m’as fait. »
_C’est ça vis avec et meurs avec.  J’men fiche mais ignore-moi correctement au lieu de m’allumer constamment. Contrôler tes hormones d’hybride ou je ne sais pas quoi. Ne pas sauter sur Fire. Tu serais gentille, car franchement tu m’agaces littéralement

Sentant brusquement l’hybride se lever et avec elle son bras pendre en hauteur, il leva la tête vers sa direction prêt à continuer à râler pour au final ne rien dire. Sa voix coupée par ce qu’il voyait. Maudite queue, maudite robe qui maintenant pouvait le faire passer pour un pervers. A cause de la queue qui remontait sans cesse la robe de Courtney, il avait parfaitement accès visuellement à son fessier bien bombé.Le brun se mordit la lèvre Cela le calma presque,  enfin jusqu’à ce que Courtney prenne le contrôle de la queue noire.
Reprenant soudain ses esprits. Samuel baissa soudainement son bras vers le sol, se fichant totalement de mettre Courtney dans une position  qui l’indisposerait avant de s’appuyer sur ses mains pour se mettre debout à son tour et ne pas être re-victime de la queue de loue vicieuse de son ex-petite-amie.

_T’as bien entendu et si tu es en manque et que tu ne veux pas de moi, tu serais prié d’aller voir quelqu’un d’autre. Merci… En fait non c’est une mauvaise idée. Oublie. Mais, y ‘en a vraiment plus qu’assez que tu m’aguiches, qu tu me laisses t’aguicher si à la fin c’est pour me ressortir le même discours.

C’ets vrai ça. Elle le faisait tourner en bourrique. Au début il trouvait ça drôle et mignon. Plus maintenant, ça le faisait péter un plomb

_ Même les vampires se lassent au bout d’un moment. Alors faudra m’expliquer ce que tu attends réellement de moi, Courtney. Que je m’en ailles ou que je reste ? Car j’en ai assez de ton petit jeu ridicule

A vrai dire, il lui était impossible de dire si un jour il pourrait se passer de Courtney et de son corps, mais là il en avait vraiment assez de son comportement lunatique. Bien que lui n’était pas mieux. Certes il était devenu insupportable, mais c’était surtout parce qu’il n’avait pas ce qu’il voulait lui. Et c’était Courtney.
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 25 Mar - 23:33



« On a grandis ensemble, tu sais que je déteste les cachotteries et les trahisons. Et rappelle moi ce que tu as fait ? Tu m’as caché ce que tu étais devenu parce que tu ne me faisais pas confiance. Tu m’as pris en traitre en me mordant. Alors non, je ne te reviendrais pas. Et  je n’oublierais  jamais ce que tu m’as fait. »

_C’est ça vis avec et meurs avec.  J’m’en fiche mais ignore-moi correctement au lieu de m’allumer constamment. Contrôler tes hormones d’hybride ou je ne sais pas quoi. Ne pas sauter sur Fire. Tu serais gentille, car franchement tu m’agaces littéralement.

Courtney prit une inspiration profonde en serrant les poings quelques secondes, résistant à son envie de coller une gifle à Samuel. Cela lui aurait certes fait du bien de le remettre en place avec une claque, mais cela n’aurait pas pour autant régler la situation. Elle préféra donc se relever en se rhabillant, ignorant le brun afin de ne pas brusquement le gifler, et ignorant de son mieux son regard inquisiteur sur ses fesses lorsqu’elle se releva.
Lorsque le brun plaqua sa main au sol, la forçant à se plier en deux, la brune le fusilla du regard. Si Samuel cherchait à l’énerver pour recevoir une gifle monumentale, il était sur le bon chemin.

_T’as bien entendu et si tu es en manque et que tu ne veux pas de moi, tu serais prié d’aller voir quelqu’un d’autre. Merci… En fait non c’est une mauvaise idée. Oublie. Mais, y ‘en a vraiment plus qu’assez que tu m’aguiches, que tu me laisses t’aguicher si à la fin c’est pour me ressortir le même discours.

« Samuel, je te jure que si tu ne tait pas sur le champ tu vas mal apprécier la tournure de la discussion. »

Les yeux virant au rouge en grognant, l’hybride fixa son ex petit-ami avec un regard plein de colère et de violence retenue.

_ Même les vampires se lassent au bout d’un moment. Alors faudra m’expliquer ce que tu attends réellement de moi, Courtney. Que je m’en aille ou que je reste ? Car j’en ai assez de ton petit jeu ridicule

« Comment veux-tu que je le sache moi-même putain ? Je sais pas où j’en suis bordel ! »

Courtney craqua. Comme la fois où elle s’était confessée auprès de lui, elle cessa de réfléchir à ce qu’elle disait et parla d’instinct, ne cherchant même pas à cacher ce qu’elle ressentait où à se reprendre. Elle avait atteint un stade où ses émotions étaient trop fortes pour rester bien sagement dans un recoin de son cœur sans se manifester. Elle avait tout gardé pour elle depuis bien trop longtemps, et l’intensité de ses émotions éclata au moment même où elle commença à faire comprendre à Samuel qu’elle était complétement perdue.
Elle en avait marre. Marre que Samuel la prenne pour une idiote, marre qu’il la prenne pour une fille facile. Marre de cette situation qui la faisait souffrir. Marre de tout. Elle ne supportait plus les reproches provenant du brun qui pensait qu’elle agissait en chaud/froid juste par plaisir, sans qu’il ne se mette une seule seconde à sa place pour la comprendre.

« Je passe à mon temps entre deux extrémités ! D’un côté je me dis que j’ai bien fait de t’envoyer te faire foutre, de te livrer aux Hunters avec l’envie qu’il te torture et qu’il t’achève. Et de l’autre, je me dis que j’aurais dû être plus compréhensive, que je suis un monstre d’avoir voulu ça et que je n’aurais jamais supporté le fait que tu sois entrain de servir de cobaye à ces connards à cause de moi ! Depuis qu’on a rompu je suis pas foutu de passer une nuit complète ! Depuis ce jour-là j’enchaine les nuits blanches ! »

Courtney s’interrompu, le temps de reprendre son souffle. Lorsqu’elle parlait, sa queue de loup bougeait rapidement dans l’air à cause de la colère et la frustration qui émanait d’elle tandis que ses oreilles étaient plaquées en arrière sur sa tête, signe qu’elle était énervée.

« J’ai envie de t’embrasser ! J’ai envie de te gifler ! J’ai envie d’être près de toi ! J’ai envie de t’envoyer à l’autre bout du monde ! J’ai envie de te toucher ! J’ai envie de te faire mal ! J’ai envie de faire l’amour avec toi ! J’ai envie de te tuer ! »

La louve passa les mains sur son visage, respirant profondément afin de se calmer un peu. Même si son cœur ne lui était plus utile, elle sentait qu’il battait de plus en plus vite à cause de la colère qui parcourait ses veines, et elle souhaitait le calmer afin de pouvoir parler un peu plus calmement. Elle était au bord de la crise de nerf et d’imploser, et elle préférerait franchement éviter ça.

« Tu m’as trahis, tu m’as fait du mal ! Et tu as beau me faire pleurer chaque nuit, je ne peux pas m’empêcher de ressentir quelque chose pour toi ! Alors non, je ne peux pas contrôler mes hormones d’hybrides tant que je ne saurais pas où j’en suis dans cette foutue situation de merde ! »

Reprenant petit à petit son calme, les oreilles de loup de la brune reprirent une position normale tandis que sa queue cessait peu à peu de s’exciter dans l’air.

« Alors cesse de te comporter comme un petit con arrogant et cesse de me faire sans cesse ce genre de remarque sans savoir ce que je ressens. Arrête ne penser qu’à ta petite personne, bordel. »



Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeSam 26 Mar - 21:03



« Comment veux-tu que je le sache moi-même putain ? Je sais pas où j’en suis bordel ! »

Toujours sur les nerfs, cette phrase agaça encore plus Samuel, qui en avait plus qu’assez de cette indécision constante.

_Et comment ça se fait que tu ne puisses pas savoir une chose pareille ?!

« Je passe à mon temps entre deux extrémités ! D’un côté je me dis que j’ai bien fait de t’envoyer te faire foutre, de te livrer aux Hunters avec l’envie qu’il te torture et qu’il t’achève. Et de l’autre, je me dis que j’aurais dû être plus compréhensive, que je suis un monstre d’avoir voulu ça et que je n’aurais jamais supporté le fait que tu sois entrain de servir de cobaye à ces connards à cause de moi ! Depuis qu’on a rompu je suis pas foutu de passer une nuit complète ! Depuis ce jour-là j’enchaine les nuits blanches ! »

Samuel ouvrit la bouche pour répliquer à tout ce qu’elle disait mais quand la brune avoua ne plus pouvoir être capable de dormir à cause de lui. Il se stoppa net. Incapable de ne pas s‘en vouloir pour ça. Se rendant compte par cette révélation qu’il était devenu plus qu’un simple problème mais une tourmente. Il savait qu’il avait pu faire passer celles qu’avaient Courtney étant enfant. Il ne s’imaginait pas en être devenue une de ces tourmentes.

« J’ai envie de t’embrasser ! J’ai envie de te gifler ! J’ai envie d’être près de toi ! J’ai envie de t’envoyer à l’autre bout du monde ! J’ai envie de te toucher ! J’ai envie de te faire mal ! J’ai envie de faire l’amour avec toi ! J’ai envie de te tuer ! »
_Ho’...
Alors que la brune semblait être se retenir de ses gonds. Son ex, lui, s’était fatalement calmé par la déclaration de Courtney. Il déglutit. Il ne comprenait rien. Enfin, si, il comprenait, mais il avait dû mal à la comprendre elle, ce qui n’aurait jamais été le cas avant. Il se rendait compte seulement aujourd’hui, et parce qu’elle le lui disait de sa situation de dualité, de la passion intense qu’elle avait pour lui qu’elle tentait de réprimer qu’elle soit positive ou négative.

« Tu m’as trahis, tu m’as fait du mal ! Et tu as beau me faire pleurer chaque nuit, je ne peux pas m’empêcher de ressentir quelque chose pour toi ! Alors non, je ne peux pas contrôler mes hormones d’hybrides tant que je ne saurais pas où j’en suis dans cette foutue situation de merde ! »

_Je...
Il ne voulait en aucun cas que la brune pleure, et encore moins à cause de lui. Il ne le méritait pas, il le savait Il ne s’était pas réellement mis à sa place. Déjà qu’au départ, Il pensait que si la brune le détestait, c’était plus parcequ’il était un sang-pur qu’autre chose alors qu’en vérité elle s’en fichait un peu. Alors, elle s’énervait, il s’énervait. Elle était calme il était calme Mais pas un seul instant il ne s’était dit tiraillée par ses sentiments. A part concernant ses parents, il avait toujours connu une Courtney forte, alors avec tout ce qui se passait, il pensait qu’elle cherchait à se venger de lui en n’étant pas totalement clair avec lui.. Visiblement il s’était doublement trompé. Et par-dessus-tout il ne cessait de l’accuser systématiquement ou lui faire des reproches pour diverses raisons, alors que tout ce qu’elle faisait était uniquement parce qu’elle était perdue. Ca il pouvait le comprendre. Au moins ça. Il comprenait qu’il était allé trop loin aujourd’hui et se sentait coupable de tout cela. Après tout il était la seule cause de l’état de Courtney et il ne voulait pas l’être. Et si avant, ça l’amusait de voir Courtney s’énerver par sa présence. Ca l’était beaucoup moins dans l’instant présent.

_Je..e sais pas quoi dire
« Alors cesse de te comporter comme un petit con arrogant et cesse de me faire sans cesse ce genre de remarque sans savoir ce que je ressens. Arrête ne penser qu’à ta petite personne, bordel. »
_D’accord..

Il répondit simplement et doucement Un ton parfaitement acquiescieur pas du tout ironique ou je m’en foutiste. Il s’avança alors doucement vers Courtney évitant de peu son regard comme un garçon puni avant d’être suffisamment proche d’elle et l’enlacer doucement
_Je suis désolé. Je..Excuse-moi de t’avoir parler comme ça . Je ne recommencerai pas

Il l’enlaça un peu plus fort dans ses bras, profitant pas la même occasion de sa douce odeur, du parfum de ses cheveux. Petit plaisir qu’il ne s’était pas attribué depuis leur rupture… qui s’était passé justement dans la même pièce. Il n’était pas sûr de pouvoir lui rapporter du réconfort. Il le faisait avant, mais aujourd’hui e n’était plus pareil. Il espérait juste que la passion amoureuse qu’elle avait pour lui l’aurait sur sa passion dévastatrice à ce moment précis.
Ne voulant pas trop s’éterniser contr Courtney et abuser de la situation, pour la faire encore plus douter et se perdre encore plus, il se détacha d’elle un peu. Il reprit la parole, la manière dont il parlait à Courtney, on aurait juré que rien n’avait changé

Je t’aime Courtney. Ca ça n’a pas changé alors je préférerais que tu m’embrasse plutôt que tu ne me tues. Mais quoi que tu fasses, je t’inter… je ne veux de pleurer pour moi ou pour quoi que ce soit. Je t’ai déjà dit par le passé que ça ne servait strictement à rien de s’attarder sur les mauvais tracas.Tu es bien trop jolie pour avoir à pleurer pour des choses qui ne mérite pas ces larmes, tu te souviens ?

Il lui avait surtout dis cela, parce qu’il n’aimait pas la voir dans l’état qu’elle était souvent le soir, il ne voulait pas qu’elle p et que ces cauchemards envahissaient sa vie alors qu’ils n’étaient même pas réelle. Comme Samuel était un « tracas » Bon, il fallait l’avouer c’était aussi un subtil moyen pour lui dire de sortir de la tête tout ce qui la tracassait chez Samuel en mal, sa trahison tout ça tout ça mais de façon beaucoup plus gentille. Mais sérieusement, il voulait vraiment son bien-être avant tout. A vrai dire il s’en fichait qu’elle le déteste si elle n’allait pas bien, elle d’abord.
_Si ça peut t’aider à savoir ce que tu veux vraiment, tu peux faire tout ce que tu veux me faire. Sauf la dernière, prends une poupée, ce sera peut-être mieux
Finit-il sur un ton enjoué.
Sur ce, la porte de la chambre s’ouvrit sur eux. Le brun surpris regarda vers cette direction, et vit le directeur apparaître.Il soupire automatiquement alors qu’il n’avait meêm aps encore parlé. A son sourire, on pouvait deviner qu’il allait prendre sa voix chantonnante, enjouée, niaise. Chiante

_Aaah ! Vous voilà ! Je vous cherchais !

A peine était il arrivé qu’il se jeta sur un ruban sur le corps de Courtney. Samuel lui laissa la place,a rquant un sourcil ne comprenant pas la cause de tout ceci.

_ Aye ! Sami’

Reconnaissant la voix de sa soeur. Samuel haussa un sourcil sur l’objet de sa présence avec le directeur. Mais n’eut pas le temps de la faire quand celle-ci sauta à son cou. Pui le tira brusquement le plus loin possible que la menotte pouvait de Courtney. Sa sœur étant incontestablement contre le couple.

_Tu peux expliquer à ce directeur que je n’ai aucune raison de le suivre car j’ai tous le droit de dire à un prof que son cours est totalement chiant, inutile, et qu’il ne sait pas faire classe, et qu’il ferait mieux d’apprendre les couleurs à un retardé mental d’humain en classe de 6ème plutôt que d’apprendre l’arithmétique qu’à des vampires surdoués ?

Le sang-pur de glace allait lui répondre que c’était un totale manque de respect ce qu’elle avait fait mais que c’était d’accord, mais le directeur le devança. Blake lança un regard suppliant à Samuel qui lui répondit par un qui état désolée
Il aurait bien aidé sa sœur, mais vu qu’elle venait justement de lui demander devant le directeur de lui faire éviter sa sanction. Cela passerait pour du favoritisme et lui ferait perdre toute crédibilité de chargé de discipline devant son Oncle. Déjà qu’il couvrait énormément Fire. Là il ne pouvait pas, Blake allait devoir subir sa colle.
_Je sens que je ne vais pas rester longtemps dans cet endroit, vous êtes tous chiants à mourir.
_Courtney, bon san,g. Tu pouvais pas avoir une croissance moins conséquentes ?! Il ne me reste plus d’uniforme blanc de Day Class disponible
_Pourquoi elle met pas celui qu’elle a déjà ?

Demanda Samuel d’un ton insouciant. Oubliant complètement qu’il l’avait détruit en lambeaux. Puis il croisa le regard de Courtney. Puis il se souvint. Oui effectivement. Ce n’était pas possible.

_ Parce que 95D -83 – 94 Samuel, l’ancien ne lui irait pas ! Tu lui mets la chemise , les bouterons seraient sur le point de craquer !
_Quoi ?!
_Quoi, tout ça ? Mais c’est pas possible !

Samuel se sentit rougir entendant les nouvelles mensurations de son ex. Elles avaient évolué tant que ça ? Et puis il avait maintenant dans la tête Courtney avec un chemisier trop serré pour elle, boutons qui sauteraient avec juste une simp…Merci Directeur. Sans s’apercevoir, son regard s’appuya sur le corps de Courtney, qu’il essayait vainement d’imaginer nu avant de se prendre une calbèche par sa sœur.

Samuel remarqua que sa grande sœur regardait son ex petite amie extrêmement mal et se retenir de dire une méchanceté à la Blake. Il savait la sang-pur extrêmement jalouse de Courtney depuis qu’elle l’avait vu sortir de la chambre de Fire après s’être transformé en loup devenant une sacrée bombe. Déjà qu’elle était énervée par la beauté naturelle de Courtney et dans un laps temps attirée par elle. Elle était maintenant agacée de ne pas pouvoir rivaliser avec elle. Samuel avait beau lui dire que c’était faux que c’était ridicule de se comparer à Courtney alors qu’elle n’avaient pas un seul paramètre physique commun mais entêtée par ses histoire de filles, elle ne l’écoutait pas. Au final il lui avait dit que de toute façon elles n’avaient pas le même âge, elle l’a frappé, et était partie en le boudant.

Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeSam 26 Mar - 22:47



_Je suis désolé. Je..Excuse-moi de t’avoir parler comme ça . Je ne recommencerai pas

Courtney se nicha dans les bras du brun, appréciant sa présence près d’elle. Malgré ce qu’il a pu lui faire, elle ne pouvait pas nier le fait que sa présence lui était rassurante, comme depuis toujours. Samuel avait toujours été quelqu’un de rassurant pour elle, et il le resterait sûrement pendant encore très longtemps, quoi qu’elle en dise. Sentir ses bras autour d’elle l’apaisait, et afin de le remercier silencieusement, elle répondit à son câlin en passant ses bras autour de lui, s’agrippant légèrement à sa chemise avant de le laisser s’éloigner lorsqu’il le voulut.

Je t’aime Courtney. Ca ça n’a pas changé alors je préférerais que tu m’embrasse plutôt que tu ne me tues. Mais quoi que tu fasses, je t’inter… je ne veux de pleurer pour moi ou pour quoi que ce soit. Je t’ai déjà dit par le passé que ça ne servait strictement à rien de s’attarder sur les mauvais tracas. Tu es bien trop jolie pour avoir à pleurer pour des choses qui ne mérite pas ces larmes, tu te souviens ?

La brune esquissa un faible sourire, se rappelant effectivement de ses paroles. Si elle fermait les yeux, elle pouvait même revoir les moments où il les lui disait, lorsqu’il essayait de la calmer d’un de ses nombreux cauchemars. Mais ce qui lui fit le plus plaisir dans ses paroles fut lorsqu’il avoua l’aimer encore et qu’il ne voulait pas qu’elle pleure pour lui. A travers ses paroles, elle retrouvait un peu du garçon affectueux et attentif dont elle était tombée amoureuse. Alors forcément, ces paroles gonflaient un peu son cœur de bonheur.

_Si ça peut t’aider à savoir ce que tu veux vraiment, tu peux faire tout ce que tu veux me faire. Sauf la dernière, prends une poupée, ce sera peut-être mieux

Courtney ne répondit pas, esquissant seulement un léger sourire pour signifier qu’elle avait entendu. Elle se doutait bien que Samuel se laisserait faire quoi qu’elle lui fasse, surtout les parties qui incomberait qu’ils partagent un lit ensemble. Mais une fois de plus, à travers ce ton enjoué, elle avait l’impression de retrouver le garçon qu’elle aimait, et cela ne l’aidait pas à savoir ce qu’elle devait faire. Si son ex continuait de se comporter ainsi, elle doutait d’arriver à lui résister si jamais il tentait une approche.
La porte de la chambre s’ouvrant brusquement, la brune tourna la tête vers les deux arrivants, ne comprenant pas ce que son Oncle faisait là, ni même ce qu’il faisait avec un ruban à la main.

_Aaah ! Vous voilà ! Je vous cherchais !

Avant même de pouvoir répondre, Courtney se retrouva avec son oncle prenant ses mensurations, sans même lui avoir demandé quoi que ce soit. Avec un soupir, elle se laissa faire, sachant que râler ne changerait rien puisqu’il continuerait ce qu’il faisait.

_ Aye ! Sami’

Automatiquement, les yeux de la louve virèrent brusquement au rouge et elle se mit à grogner. La présence de la blonde l’importunait autant qu’elle l’agaçait. Mais par respect pour Samuel, elle n’écouta pas leur discussion, ignorant même l’intervention de son oncle en ce qui les concernait. Elle se contenta alors d’attendre que son oncle finisse de prendre ses mesures et de les écrire, priant mentalement pour qu’ils s’en aillent vite, et qu’elle puisse avoir un semblant de paix. Son oncle et Blake étaient tous deux trop expansifs et énergiques, et rien que les voir s’affairaient pour peu de chose avait le don de l’épuiser.

_Je sens que je ne vais pas rester longtemps dans cet endroit, vous êtes tous chiants à mourir.

_Courtney, bon sang. Tu pouvais pas avoir une croissance moins conséquente ?! Il ne me reste plus d’uniforme blanc de Night Class disponible

« J’y peux rien bordel ! »

_Pourquoi elle met pas celui qu’elle a déjà ?

Bien que rougissant, Courtney tourna la tête pour croiser le regard de Samuel, le fixant d’un air appuyé afin qu’il comprenne pourquoi son précédent uniforme blanc n’était pas disponible.

_ Parce que 95D -83 – 94 Samuel, l’ancien ne lui irait pas ! Tu lui mets la chemise , les boutons seraient sur le point de craquer !

_Quoi ?!

_Quoi, tout ça ? Mais c’est pas possible !

La brune haussa un sourcil, réagissant à peine sur la révélation de ses mensurations. Tout ce qu’elle se dit en entendant ses mesures fut qu’elle savait désormais la taille des soutiens gorges qu’elle allait devoir s’acheter afin de porter quelque chose à sa taille. Elle ne se rendit compte que quelques secondes plus tard que son ex avait apparemment eut un arrêt mental sur son corps qu’il fixait avec beaucoup d’insistance. Nullement gêné dans le fait de se faire déshabiller du regard par son ex, il l’avait de toute façon déjà vu complétement nue, elle préféra se focaliser sur la réaction de la blonde. Elle semblait totalement jalouse, et à deux doigts de faire une crise de nerf.
En entendant la blonde se plaindre à son ex sur la raison de son agacement, un grand sourire narcissique étira les lèvres de la brune. Blake était jalouse d’elle parce qu’elle avait de meilleure mensuration qu’elle n’en aura jamais. La journée n’aurait pas pu être meilleure pour elle ! La jalousie de Blake à son égard égayait sa journée ! Sa réaction réjouissait tellement la brune, qu’elle la salua presque lorsqu’elle sortit de la chambre pour bouder comme un enfant.
Son oncle suivant la blonde quelques secondes plus tard, Courtney poussa un soupir de soulagement en se laissant retomber sur son ancien lit. Quelques secondes plus tard, elle croisa son reflet dans le miroir et remarqua que ses attributs de loup avaient disparus. Se relevant finalement, elle se tourna vers Samuel, le fixant de ses yeux bleus.

« On pourrait peut-être aller en ville, non ? Histoire de chercher des idées pour cette stupide soirée costumée ? Ce sera toujours mieux que de devoir aller en cours … »

Après quelques secondes de réflexion et de silence, elle fronça les sourcils en faisant la moue avant de faire part de ce qui la tracassait.

« … Les costumes doivent être assortis … T’as une idée, déjà ? Pitié, pas de costumes niais et ridicule à la Chevalier-Princesse sinon je t’exécute avant la soirée. »

Avant même que Samuel ne lui réponde Courtney se mit à réfléchir toute seule à voix haute, à la recherche d’une idée pour leurs costumes respectifs. Elle ne voulait pas porter quelque chose de banal, ni quelque chose de classique. S’ils devaient gagner pour être libéré des menottes, il allait falloir être imaginatif.

« … Il faudrait quelque chose de sexy, je pense … Et pas de trop classique … »

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 27 Mar - 14:38


Blake et le directeur parti. Samuel se vit automatiquement  traîné  vers le lit de Courtney dont il buta le pied.

_Aie..! Doucement.

Le sang pur grommela pendant trente seconde avant de se concentrer sur ce que faisait la brune. Rien en l'occurence. N'ayant  pas l'intention  de laisser son bras tendu vers le corps de Courtney étalé, il se résigna à s'installer lentement auprès d'elle.  Cherchant à éviter Sa queue pour ne pas lui faire de mal, il remarqua que celle-ci était portée  disparue... Il l'aimait bien lui. Il pensait qu'il aurait encore eu la chance de devoir enlever les caractéristiques de loup de Courtney . Mais si elles se mettaient à disparaître  quand elles le désiraient, ce n'était pas drôle... A peine s'était-il couché  qu'elle se relevait. Une blague ?

« On pourrait peut-être aller en ville, non ? Histoire de chercher des idées pour cette stupide soirée costumée ? Ce sera toujours mieux que de devoir aller en  cours..>>

Restant couché  sur le lit car ayant la flemme de se lever. Samuel se contenta d'hausser les épaules  à la question de Courtney, à vrai dire, il aurait préféré que la brune revienne à côté  de lui.. Et puis, il voulait bien se déguiser.  Mais le shopping c'était pas son truc..

<<..Les costumes doivent etre assortis...T’as une idée, déjà ? Pitié, pas de costumes niais et ridicule à la Chevalier-Princesse sinon je t’exécute avant la soirée. »

Chevalier-Princesse. C'était la première combinaison qui était venue à l'esprit du brun aux yeux verts et il comptait la proposer à Courtney. Elle le coupa vite lorsqu'elle elimina directement  celle-ci ce qui fit sourire Samuel.

_Han, alors tu veux vraiment gagner ? Très bien.

...et etre séparé  de moi ? Avait-il voulu ajouter. Au final ce netait pas si terrible. A part quil y avait une forte tension entre eux et que sa presence n'aidait surement pas la brune à se trouver. Avoir la brune pres de lui apaisait même Samuel, bien qu'elle était pompée de péripéties,il passait une bonne journée et n'était pas grognon ou bougon. Ce n'était pas si terrible. Il observa Courtney qui était pensive face à  ce dilemme de costume. En vérité, il pensait qu'elle ne serait pas vraiment partante pour ça et trouverait un quelconque moyen d'éviter la participation obligatoire. Enfin, elle était vraiment belle à regarder ainsi. Voyant qu'elle était vraiment sérieuse sur le sujet. Il devia son regard sur elle pour se coucher sur le dos et fixer le plafond avant de se mettre à son tour à réfléchir sérieusement .

_Pourquoi pas en vampire ? C'est sexy. Et personne n'y pensera. En plus ça demande pas beaucoup d'efforts.

Le brun rit tout seul de son idée  tandis qu'il s'amusa à faire apparaître  ses yeux rouges et ses canines pointues. Lui et Courtney avaient tous les deux une peau pas très amoureuse du soleil et leurs cheveux étaient d'un noir profond. Ils feraient de parfaits vampires après  tout..

_On devrait plutôt descendre directement. On aura un plus large panel d'idées auquel on penserait pas forcément. Et on choisira pas quelque chose d'impossible à faire.

Il se redressa près mais attendit l'accord de Courtney pour se lever definitivement.

.~.

Il y avait du monde. Beaucoup de monde. Trop de monde. Trop de sang. Pour l'instant ça ne faisait rien à Samuel rassasié par le sang de Courtney mais n'empêche, la ville était bondée. Les magasins de vêtements encore plus.. D'ailleurs en parlant de vêtements, ils n'étaient pas toujours recherchés par la police pour vol et effraction. C'est vrai ça. Personne n'avait réglé cette histoire... Enfin peu importe. Ce n'était pas comme si lui ou Courtney allait se laisser docilement faire par une bande d'humain. Un coup d'hypnose ou carrément la mort immédiate avec un petit extra sanguin resolverait tout ça. Bon la deuxième option, la brune ne le laisserait sûrement pas faire. Heureusement quelle était la car sinon ça aurait été son premier choix.

_Bon, où est-ce qu'on va ? Et puis on va pas être suspects avec ces menottes ? Pas envie d'être pris pour un pervers ou un repris de justice..

Et le brun craignait le regard appuyé des gens sur lui. A l'époque ça ne l'aurait pas dérangé. Maintenant, ses pulsions bizarres voyaient ça comme une menace,et pouvait le faire craquer s'il était mal à l'aise de la situation dans laquelle il se trouvait
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeDim 27 Mar - 16:54



Arrivée en ville, Courtney regarda les boutiques autour d’elle, à la recherche d’un endroit où il pourrait trouver quelques choses d’intéressant pour la soirée costumée. Bien qu’elle était de bonne humeur, si un humain la bousculait ou s’approcher trop près d’elle, elle ne pouvait s’empêcher de grogner pour que l’humain en question s’éloigne, ou s’excuse. Contrairement au brun, ce trop-plein de sang frais ne la dérangeait pas. Le sang du brun l’avait nourris plus qu’il ne lui fallait, alors les odeurs qui émanait de la foule ne lui faisait aucun effet.

_Bon, où est-ce qu'on va ? Et puis on va pas être suspects avec ces menottes ? Pas envie d'être pris pour un pervers ou un repris de justice..

Courtney inspecta son poignet menotté quelques instants avant de répondre au brun tout en regardant les magasins.

« Ce modèle est invisible pour les humains. Donc si quelqu’un les remarques, soit c’est un vampire, soit c’est un Hunter. Donc on ne passera pas pour un pseudo couple SM, ni pour des évadés de prison. Juste pour deux ados qui font les boutiques pour un projet scolaire complétement con. »

A la vue d’une boutique immense qui proposait pas mal de choix, Courtney traina le brun derrière elle afin d’y entrer. Prenant le commandement de la sortie par habitude, elle traina son ex dans le rayon des déguisements, ignorant si cela le gênait ou non de la suivre sans avoir son mot à dire. Puisqu’elle avait toujours été comme ça, il devait certainement en avoir l’habitude. De par son métier d’Hunter, elle avait un esprit rationnel et organisé, et savait comment faire les choses afin qu’elle soit bien faite, et le plus vite possible. Et comme elle n’avait aucune envie de s’éterniser sur ce projet, plus elle en finissait vite avec, mieux elle se sentirait.
Arrivé à l’endroit qui l’intéressait le plus, la brune regarda les articles, farfouillant les rayons en soupirant de temps à autres lorsqu’elle tombait sur quelque chose qu’elle estimait être ridicule. Apercevant une serre tête avec des oreilles de chat, elle l’attrapa pour l’enfiler sur sa tête avant de faire un mouvement de patte vers le brun, comme si elle le griffait.

« Meoow ! »

Avec un éclat de rire, et l’impression de retomber en enfance, Courtney continua de farfouiller pour trouver quelque chose d’utile. Elle avait beau dire qu’elle trouvait cette idée de concours de déguisement totalement idiote, elle ne pouvait s’empêcher de s’amuser dans ce qu’elle trouvait. Enfant, elle n’avait jamais eu la chance de se déguiser puisqu’elle faisait en sorte d’être une bonne petite fille sérieuse et aimante envers ses parents, pour ensuite tomber quatre ans dans le coma et perdre ainsi une grande partie de son enfance. Elle n’avait donc jamais été la petite fille qui se déguisait en princesse ou en fée pour jouer avec ses parents, ou pour les fêtes costumées. Pourtant, elle avait toujours secrètement voulu le faire, et envier les enfants déguisés qu’elle voyait de temps en temps dans la rue. Même si elle le cachait par peur de passer pour une enfant, cette idée de soirée costumée à l’Académie lui faisait énormément plaisir. Elle lui permettait de retrouver une partie de l’enfance qu’elle n’avait pas eue.
Brusquement,  alors qu’elle était silencieuse, un petit rire machiavélique s’échappa de ses lèvres juste avant qu’elle mette de force un masque de clown sur la tête de Samuel.

« Ah bah voilà ! T’es bien mieux comme ça qu’avec ton air bougon ! »

Courtney esquissa un sourire fier, digne d’une enfant, avant de tirer la langue au brun pour le taquiner. Le simple fait de lui avoir dit qu’elle se sentait complétement perdue et lui révéler ce qu’elle ressentait avait eu comme un effet libérateur sur elle. Elle était un peu plus souriante et agréable, pas autant qu’elle ne l’avait été avec lui, mais elle restait beaucoup moins froide et agressive qu’elle l’avait pu être lors de leur rupture. Et il fallait avouer qu’elle se sentait bien mieux ainsi, plutôt que de se comporter en garce finis alors qu’elle n’aimait pas se comporter ainsi.
Bien qu’elle ait dix-sept ans, qu’elle soit une Hunter, et qu’elle soit une jeune fille responsable au sein de l’Académie, elle ne pouvait s’empêcher de se comporter comme une enfant.

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeLun 28 Mar - 13:07

_ Ce modèle est invisible pour les humains. Donc si quelqu’un les remarques, soit c’est un vampire, soit c’est un Hunter. Donc on ne passera pas pour un pseudo couple SM, ni pour des évadés de prison. Juste pour deux ados qui font les boutiques pour un projet scolaire complétement con. »

_Donc tant qu'on croise pas de vampire ou de Hunters c'est bon ? Ok. Mais bon y en a quand même un paquet dans cette ville. Alala. Je suis sûre qu'on  a déjà  été remarqué de toute façon...

Samuel afficha à une moue boudeuse a l'idée  de ces vampires qui les prendraient pour un couple SM. La plupart des vampires avaient l'esprit mal tourné. D'ailleurs, ils connaissaient un spécialiste en la matière..  Le vampire de glace se résigna à penser que ce n'était pas si grave, alors ils commencèrent à marcher à la recherche d'une boutique quelconque. C'était surtout Courtney qui prenait les initiatives de direction. Ça ne dérangeait pas Samuel de ne pas être consulté tant qu'elle ne l'emmenait pas quelque part qui ne lui plairait pas. Et puis avec Courtney, il avait l'habitude. C'était systématique chez elle, et il l'a suivait. Il savait toute façon qu'il pouvait  lui faire confiance et que grâce  à elle ils ne tourneraient pas en rond. La preuve, ils atterrirent rapidement dans le paradis de déguisements. De toute sa vie Samuel n'avait jamais vu un endroit si bien organisé et grand et riche en terme  de  déguisements. Il ignorait même  qu'un endroit comme ça existait dans la ville. L'académie était plutôt isolée et il n'y descendait pas souvent ou alors il savait directement  ou il allait.

Alors la, si on ne trouve pas notre bonheur..

Regardant un peu partout autour de lui. Samuel était  à la recherche d'un costume adéquat. Pour l'instant les rayons proposaient en masse des trucs anodins, assez basiques mais en grande diversité. Reportant son regard sur Courtney,il la vit s'approcher de manière  féline avec des oreilles de chat attachées à sa tête . Il arqua un sourcil ne comprenant pas ce soudain comportement d'enfant. Ça ne lui ressemblait pas vraiment.

« Meoow ! »
_Un peu de sérieux, tu veux,  c'est pas  ça qui va nous faire gagner.

Samuel soupira et continua à regarder autour de lui. Puis au fil et à mesure qu'ils progressaient dans le magasin, il finit par se concentrer sur Courtney qui continuait de toucher a peu près à tout ce qui lui "plaisait" comme un enfant et il se rendit compte qu'elle  s'amusait vraiment. Il ne comprenait pas pourquoi, mais sourit c'était tellement rare de la voir s'extasier sur quelque chose de niais comme un déguisement pour chat. A cause de ça, il se dit que ce n'était pas la peine de la rappeler à l'ordre. Il préférait nettement plus,  la voir souriante que ennuyée et désintéressée par tout. Lui, l'idée de la fête ne l'emballait pas du tout. Il n'avait rien contre se déguiser. Samuel adorait ça. Mais se déguiser pour quoi ? Il n'y avait pas d'intérêt. L'école ? Super. Halloween? C'était déjà passé. Un concours ? C'était ridicule et à ses yeux ca enlevait le plaisir de se déguiser. Après tout on se déguisait collectivement pour le fun, mais bon, le sang pur devait un peu trop fermé sur l'idée pour voir les côtés  positifs.. Ce qu'il voyait en premier, c'est qu'il surveillerait cette soirée. Ça ne l'amusait pas. Il espérait que justement  cette soirée ne soit pas à mourir d'ennui..
Sans plus d'une  minute, il sortit de ses pensées. Sa vue s'assombrissant soudainement et ses cheveux involontairement détenus par un élastique.

_..Hmmph !
« Ah bah voilà ! T’es bien mieux comme ça qu’avec ton air bougon ! »

Une fois que Courtney  plaça le masque. Samuel le souleva jusqu'en  en haut de sa tête découvrant un visage rougissant et les joues légèrement gonflées.

_Je ne suis pas bougon ! Je..

Le simple fait qu'elle agisse de façon taquine avec lui boucla la langue du brun ne sachant pas comment réagir sur le coup. Mais resta toujours avec sa moue boudeuse avant de reprendre la parole.

_Non je ne le suis pas. Et je parie que tu ne trouveras aucune raison au monde capable de l'affirmer. Alors, na !

Sur cettephrase, Samuel retira le masque sur sa tête, le regarda deux minutes pour constater à quoi il ressemblait avec. Un clown. Bon dieu, il pouvaiat pas être plus ridicule avec ça. N'aimant pas ces personnages bizarres que les enfants adorent, il déposa presque qu'avec dégoût le masque en question. Avec le sourire et la bonne humeur de Courtney, Samuel finit par prendre constater que celle-ci avait abandonné son côté froid, méfiant et agressif envers lui, et se montrait beaucoup plus agréable, presque normale. Presque comme elle était avec lui. Et puis elle était vraiment mignonne avec ses oreilles de chat sur la tête n’empêche. Et finit par se prendre au jeu, ne plus se pendre la tête par ses pensées négatives et profiter de l’instant présent. Ca pouvait être marrant après tout cette histoire de déguisements, vu que sa partenaire était justement son ex-petite-amie pour laquelle il éprouvait encore des sentiments. Et s’il voulait la reconquérir, ce n’était pas en restant « bougon » comme elle le disait si bien qu’il allait le faire.

_Ok. Je le suis peut-être  mais alors juste un peu..

Le sang-pur, passa devant la brune attraper un accessoire de déguisement de mode serre-tête, des oreilles de chien et se les plaça sur la tête.
_Voila comme ça on se complète ! ..Wuaf !

Le sang-pur resta quelque secondes orné de ses oreilles, avant d’en avoir rapidement marre, il se sentait ridicule avec ça. Il s’imagina avec une panoplie complète et enleva tout de suite ce serre tête de ces cheveux.

_ Jamais je ne me déguiserais en chien mignon ! Non mais tu m’imagines japper, non mais ce serait ridicule !

Les joues toutes rouges, il redéposa  sans regrets les oreilles de chien qui prônaient sur sa tête.

Continuant à parcourir les rayons du magasin. Samuel aperçu une grande banderole  « Devenez un Dieu ou une Déesse avec les Kami’costumes » accroché à une fenêtre . Sans être plus que ça vachement enjoués par l’idée de ce déguisement, il n’était pas sans pour ne pas lui plaire non plus. D’ailleurs c’était le premier truc qui déclinait vraiment son attention dpeuis qu’ils étaient arrivés.

_Plutôt d'être les rois de la soirée. On pourrait être  les dieux de la soirée... Non ?

Il s’exprima d’un air nonchalant. Mais à peine avait-il parler qu’il vit une vendeuse limite se diriger en trombe vers eux.. Ca sentait la vendeuse collante à un point ça.

_Oh quel joli couple que vous êtes !  Seriez vous intéressé par notre édition limitée? Il ne nous reste que deux costumes. Si vous ne voulez pas, vous pouvez toujours nous servir de modèle ! Vous seriez parfaits!
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeLun 28 Mar - 15:26



_Je ne suis pas bougon ! Je..

Courtney s’arrêta et lança un regard appuyé au brun, le regard qui faisait bien comprendre qu’il était de mauvaise foi, et qu’elle pouvait facilement prouver le contraire de ce qu’il disait.

_Non je ne le suis pas. Et je parie que tu ne trouveras aucune raison au monde capable de l'affirmer. Alors, na !

« Tu passes ton temps à faire la gueule. Tu ne souris pas, et tu râles ou soupir d’agacement pour la moindre chose. On dirait que tout te blase ! Tu boudes en permanence ! »

_Ok. Je le suis peut-être  mais alors juste un peu..

Avant même de pouvoir se vanter d’avoir raison, la brune fut prise de surprise par son ex, se décalant de lui afin qu’il atteigne ce qu’il voulait. En le voyant avec des oreilles de chien, elle esquissa un sourire. Il faisait bien la paire, ainsi. A les voir s’amuser et se taquiner l’un l’autre, on croirait aisément au petit couple d’adolescent ordinaire qui s’amusent et passent du bon temps ensemble, non pas à deux ex vampirique qui font ce qu’ils peuvent pour ne pas se jeter l’un sur l’autre pour se tuer. Ou s’envoyer en l’air. Ou les deux en même temps.

_Voila comme ça on se complète ! ..Wuaf !

Courtney esquissa un sourire amusé, hochant la tête avant de hausser un sourcil en le voyant retirer bien vite ce qu’il venait de mettre.

_ Jamais je ne me déguiserais en chien mignon ! Non mais tu m’imagines japper, non mais ce serait ridicule !

« Tu vois ! Tu deviens bougon ! »

La brune reposa finalement ses oreilles de chat, secouant légèrement la tête pour remettre correctement ses cheveux, continuant de regarder les articles en rayon, cherchant une illumination avec un costume qui éblouirait tout le monde, qui les ferait gagner et qui finirait enfin par les détacher l’un de l’autre. Au-delà du fait d’être menotté à son ex petit-ami, il y avait le fait que cette proximité l’empêchait de faire ce qu’elle voulait, et de se rendre là où son envie lui portait, alors elle avait plus que hâte de perdre ses maudites menottes.

_Plutôt d'être les rois de la soirée. On pourrait être  les dieux de la soirée... Non ?

Avant même d’avoir eu le temps de lire la banderole que Courtney grimaça en apercevant la vendeuse. Elle détestait les vendeuses collantes et trop joyeuses qui venaient la coller pour lui demander si elle avait besoin d’aide ou de quoi que ce soit. Si elle avait besoin d’aide, elle savait demander, pas la peine de venir l’agresser ou de la suivre partout dans les rayons.

_Oh quel joli couple que vous êtes !  Seriez vous intéressé par notre édition limitée? Il ne nous reste que deux costumes. Si vous ne voulez pas, vous pouvez toujours nous servir de modèle ! Vous seriez parfaits!

« Euh … »

_Parfait !

Sans avoir pu dire quoi que ce soit, la vendeuse passe derrière eux afin de les pousser vers les cabines d’essayages. En voyant qu’elle voulait les mettre dans une cabine différente, le cerveau de Courtney marcha à tout allure afin de trouver une excuse pour qu’il se retrouve dans la même. Les menottes les empêchait d’être dans des cabines séparés, alors il fallait trouver une raison valable pour qu’il soit dans la même sans que cela ne fasse parler, ou alors pas beaucoup …
Juste avant que les menottes ne posent problème, Courtney attrapa la main du brun et se tourna vers la vendeuse avec un léger sourire timide.

« On est assez fusionnel, vous voyez … Donc, on va aller dans la même cabine, ce sera mieux … Nous n’aimons pas être séparé l’un de l’autre, même pour peu de temps … »

_ Ooooh ! Vous êtes adorables ! Entrez dans la cabine, je vous apporte les costumes pour les essayer !

Courtney poussa Samuel dans la cabine, murmurant qu’elle allait tuer cette maudite vendeuse avant de prendre les costumes en main, donnant le sien au brun avec un soupir. Afin que la vendeuse ne les entende pas, la brune murmura le plus bas possible, sachant que l’ouïe de vampire de son ex lui permettrait forcément de l’entendre.

« Je te jure que si ces costumes ne sont pas fantastique, je tue cette vendeuse dans d’atroce souffrance ! Bon sang, je n’ai jamais compris ces putains de vendeuses qui passent leurs temps à agresser les clients … »

Avec un long soupir, la brune se résigna et passa les mains dans son dos, détachant le laçage de sa robe, nullement gêné de se déshabiller pour se changer et essayer le costume alors que son ex était juste à côté d’elle. Elle n’avait aucun complexe, savait qu’elle était attirante, et Samuel l’avait déjà vu en sous-vêtement et complétement nue. Il n’y avait rien de nouveau pour elle là-dedans, ni pour lui, alors elle ne pensait pas une seconde au fait que cela pouvait gêner le brun ou lui faire imaginer des choses peu catholique, surtout lorsque la simple mention de ses mensurations éteignait tous ses neurones pour avoir le regard fixe sur son corps …

« Ce sera plus pratique si je me change en première, puis toi. Sinon ce sera trop compliqué. »

Ne cherchant même pas à écouter le brun si jamais il voulait la contredire, Courtney retira entièrement sa robe, se retrouvant donc en sous-vêtement avec un soutien-gorge trop petit pour elle. En voyant sa poitrine légèrement comprimé par le tissu, elle se fit la remarque qu’elle allait devoir s’en acheter vite de nouveau afin de se sentir un peu plus à l’aise. Puisqu’elle avait pris deux tailles de bonnet, plus aucun de ses ensembles ne lui allait. Il ne lui restait plus que celui qu’elle avait sur elle, et qui était un peu trop grand pour la poitrine qu’elle avait avant.
Finalement changée, Courtney se tourna vers le miroir de la cabine, et prit une moue satisfaite, tournant légèrement pour se voir de part en part.

« Mmh. La vendeuse va peut-être rester en vie, finalement … »

Le costume était vraiment, vraiment sexy, et mettait tous les atouts de Courtney en valeur. Une sorte de soutien-gorge noir sans bretelle recouvrait sa poitrine tandis qu’une seconde couche de tissu aux motifs égyptiens venait recouvrir sa poitrine et venait se nouer sur un corset situé juste en dessous de sa poitrine et qui laissait son ventre nu. Le bas était constitué d’une jupe longue doré qui moulait le haut de ses cuisses ainsi que ses fesses avant d’être plus amble, et légèrement transparente pour laisser entrevoir ses fines jambes nue. Afin de compléter la tenue, elle portait des sandales ouvertes et doré, ainsi que quelques bijoux. Quant à sa tête, elle était orné d’une couronné dorée avec un serpent sur le devant.
Courtney ne pouvait pas le nier, le costume était sexy et superbe, sans aucune vulgarité ni excès. Si elle portait ça à la soirée, elle savait d’avance que beaucoup de garçon allait se retourner sur son passage.

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeLun 28 Mar - 22:41

<


« Euh … »
_Parfait !

Samuel avait vu juste. Cette femme. C’était une collante. Sans avoir pu leur donner leur avis, elle les traînait déjà en cabine d’essayage, pour essayer on ne sait quel déguisement douteux. Enfin, si ils étaient du même style que la banderole, ça devrait aller pensa le brun. Il se laissa guider par la bonne femme, sans se rendre compte qu’elle les dirigeait vers deux cabines différentes. C’est Courtney qui le lui fit remarquer en prenant sa main puis  la parole.

« On est assez fusionnel, vous voyez … Donc, on va aller dans la même cabine, ce sera mieux … Nous n’aimons pas être séparé l’un de l’autre, même pour peu de temps … »

Au début il n’avait pas compris, mais il comprit bien assez vite pourquoi elle racontait un bobard pareil. Il aurait juste fallu interchanger les cabines, mais la vendeuse n’aurait pas compris si il y en avait plusieurs de disponibles.. Et puis qu’importe Samuel ne rajouta rien, car ça ne le dérangeait absolument pas. Franchement, coincé dans un périmètre réduit, seul avec Courtney. Comment ça il refuserait ?

_ C’est une petite amie assez .. possessive, mais je ne lui en veux pas, c’est ce qui me plaît chez elle.

Dis-comme ça, en plus avec la menotte qu’il voyait tous les deux, c’était assez ambigü tout de même...

_ Ooooh ! Vous êtes adorables ! Entrez dans la cabine, je vous apporte les costumes pour les essayer !

Avec un sourire à la vendeuse, Samuel rentra dans la cabine poussé par Courtney. C’était vraiment une petite cabine.. Pas assez pour être coincés mais visiblement faite pour une personne et pas agrandis pour les magasins qui aiment faire leur « vaniteux » et foutre de grande cabines. Bref. Le brun attrapa son costume. Han, il n’y avait pas de haut. Super. Evidemment, la plupart des Dieux n’étaient pas très habillés. Franchement c’est quoi cette manière de montrer l’exemple. Après les gens s’étonnent que les nouvelles générations couvrent de moins en moins leurs corps. Pas que le brun soit pudique, être torse nu était sa deuxième tenue, le tee-shirt venaIt après. Pourquoi ? A cause de la natation et puis maintenant qu’il avait retrouvé sa constitution de vampire de glace, le froid, il connaissait pas alors, les pyjamas étaient sans grand intérêt. Heureusement que le brun était bien bâti. Samuel ne se douta pas qu’il allait porter le costume à merveille. Encore faut il que celui-ci lui plaise. Tout cet attirail de doré dans le costume l’effrayait un peu tout de-même.

« Je te jure que si ces costumes ne sont pas fantastique, je tue cette vendeuse dans d’atroce souffrance ! Bon sang, je n’ai jamais compris ces putains de vendeuses qui passent leurs temps à agresser les clients … »
_N’empêche, elle a dit qu’on était un beau couple ~Alors jl’aime bien ~
« Ce sera plus pratique si je me change en première, puis toi. Sinon ce sera trop compliqué. »
_Ok


Samuel lui lança un sourire avant de s’asseoir sur le petit banc de la cabine, déversant son costume attitré à côté de lui. Quand il releva la tête, il découvrit une Courtney en sous-vêtements qui finissait d’enlever sa robe. Rougissant tout de suite, il détourna le regard par respect de son intimité. Avant d’en lancer un en coin pour mater, puis finalement retourna la tête avant d’apprécier la vue sans se gêner. Courtney s’en fichait. Ce qui blessa un peu Samuel, certes, il avait déjà vue en petite tenue et  plus, mais un peu de pudeur quand même. Il lui avait déjà avoué ses sentiments à son égard malgré qu’ils étaient toujours ex, elle ne pensait pas le tenter comme ça ? Enfin…Sauf si c’était une invitation.. Oui mais non ! Samuel sortit ces idées perverses tout de suite de la tête. S’ils se retrouvaient dans cette situation, c’était parcequ’ils n’avaient guère le choix. Et vu le stade de leur relation et l’égard de Courtney envers lui, elle ne ferait pas un truc du genre donc.. Hormones de Samuel Johan Mercedes, calmons-nous… Oui mais poitrine de 95D comprimée dans un soutien-gorge trop petit en vue, alors non… Même pour un sang-pur de glace, froid comme Samuel, il était difficile de ne pas faire exploser ses neurones.

_Waw. Ton corps a vraiment…évolué. En bien je veux dire..

Non mais même, le fait que sa poitrine soit comprimée ainsi, la rendait encore plus grosse.. Et puis ainsi, elle ne demandait qu’à être libérée. Non ? Non. Le vampire s’en serait bien chargé pourtant. Détournant son regard sur le reste de son corps car il sentait qu’il allait craquer, il observa les autres modifications morphologiques de Courtney. Ses hanches étaient beaucoup plus marquées, ses fesses plus bombées, sa taille plus fine. Elle semblait beaucoup plus athlétique, normal pour un loup, mais le changement s’était fait surtout au niveau de sa poitrine. Et ses cheveux, ses cheveux aussi avaient poussé, ils étaient d’un noir intense et lui arrivaient dans son dos maintenant.. Samuel déglutit. S’il ne pouvait pas  dans les prochaines heures, bon en étant un peu plus réaliste, les prochaines semaines, il ne pouvait pas la toucher,toucher ce corps parfait. Il préférait s’exiler dans un endroit paumé -- et ce après l'avoir enfermée dans un endroit clos pour que personne ne puisse en profiter non plus --. Courtney Hope Harper était devenue encore plus attirante qu'avant, limite son corps l'appelait. Non mais là, dans ce petit espace, confiné, où il faisait chaud car pas adapté pour deux personnes. S’il se retenait  de sauter sur elle c’était tout d’abord parcequ’il était respectueux, et que ce n’était pas  convenable, pourquoi ? Et bien par rapport à leur situation d’ex, et au lieu actuel . Deuxièmement parce qu’il s’efforçait de se refroidir lui d’abord. Il comprenait pourquoi Fire savait pas rester en place, il n’avait pas de régulateur lui, c’était un amplificateur sur pattes.


Ce fut les plus longues minutes de la journée de Samuel, et sûrement les meilleures de la journée. Appréciant tout à fait ce qu’il regardait. Il savait qu’il rougissait tout le long. Mais il ne pouvait rien n’y faire. Fichue peau pâle. C’était une des choses qu’il ne pouvait pas changer chez lui.
Au fil et à mesure que la brune s’habillait, il constata que son costume était vraiment vraiment très beau. Super classe. Sexy sans être vulgaire. Elle était canon franchement. Samuel laissa son regard la contempler, comme il le faisait depuis un moment d’ailleurs. D’autant plus que le costume était beaucoup moins couvert que la robe, ce n’était pas parce qu’elle n’était plus en sous-vêtements qu’il n’avait plus rien à mater. Au contraire, tout son corps était mis en valeur ainsi

_Regarde-toi comme t’es magnifique comme ça.
« Mmh. La vendeuse va peut-être rester en vie, finalement … »
_ Je suis d’accord.. T’es splendide. Rien à dire. On dirait une déesse tombée du ciel.


Il adressa un sourire à Courtney. Il ne pensait pas en venant chercher un déguisement, trouver quelque chose de si resplendissant.. Ce n’était même pas ridicule…

_Bon.. j’imagine que c’est mon tour !

Le sang-pur se leva et commença par se débarrasser de son manteau blanc sous lequel se présentait son uniforme de la NightClass. Il se retrouva alors habillé uniquement de noir,-- ce qui le mettait grandement plus en valeur – lorsque la veste blanche suivit la destinée du manteau.. Il soupira, il avait plus de vêtements de Courtney, il allait prendre plus de temps.  Se mettant face au miroir, il s’en aida pour dénouer la cravate rouge, une fois cela fait, il déboutonna les boutons de la chemise noire, un par un, laissant découvrir peu à peu à son torse..
En retirant la chemise, il releva la tête vers le miroir et croisa celui de Courtney à qui il sourit d'un air charmeur et ce pendant que la chemise révélait le buste parfait de dos comme derrière de Samuel par son absence. Il mit automatiquement ce qu’il devait mettre par-dessus.. c’est-à-dire pas grand-chose ; un long collier en or qui laissait traîner une chaîne du même matériau juste en dessous de son nombril.. Samuel pensa, qu’on pouvait facilement le tirer avec et soupira.. et quelques bracelets noirs et dorés sur les bras.
Une fois cela fait, il enlevât son jean et ses chaussures et finit en boxer noir. Le bas du costume était très spécial, c’était le genre de truc qu’on ne mettait pas.. le gros truc antique.. un tissu noir aux motifs marrons qui cachait ses entre jambes

_Genre si y avait pas ce truc, j’aurais été obligé de foutre ça sans boxer pour pas faire de « fashion-faux pas »

Il fit cette remarque en attachant autour de sa taille un espèce de pagne noir auquel étaient accrochés des bijoux et babioles en or. Il enfila ses gants dégradés mi couleur corps, mi couleurs noir et enfila l’accessoire final, un "châle"-I don't know what is it- noir sur la tête dont les bouts étaient blancs et or et qui lâchaient 3 bandes, l’une arrivant quasiment au sol, et l’autre à ses coudes.

_On est beaux !

Il se contempla, puis fit la moue  trouvant qu’il manquait quelque chose. Il soupira et ferma les yeux

_Mmmh...

Le brun resta un petit moment les paupières fermées avant de finir par les rouvrir, laissant apparaître ses iris dorés, plus assortis à la tenue. Il avait découvert qu’il pouvait les changer depuis peu. C’était plus facile de passer du vert au doré que l’inverse, vu que le doré signifiait qu’il perdait le contrôle exclusif de lui-même et amplifiait ses côtés négatifs de la malédiction. Mais tant qu’il le faisait volontairement, il n’y avait pas de risque, il ne fallait juste pas chercher à l’énerver, et ne pas rester trop longtemps avec..

_Ah c’est mieux, na ?..

Il cligna plusieurs fois les yeux, puis s’admira une seconde fois dans le miroir, puis Courtney.. Ils étaient vraiment beaux, assortis, magnifiques, parfaits.. Samuel souhaita inconsciemment bonne chance à la personne qui pourraient rivaliser avec eux.. En tout cas le brun, ne pensait pas trouver mieux comme costume, et si sa copine brune n’était pas d’accord, il la convaincrait de les prendre.. Au final, il croisa son regard, sur lui.. Un sourire satisfait presque qu’arrogant se dessina sur ses lèvres.

_En train de regretter de m’avoir repoussé à plusieurs reprises ?

« Moi oui » pensa-t-il intérieurement.
Samuel n’utilisa ni de ton de reproche ou de ton de récrimination juste un ton amusé et taquin. Puis il se rendit compte que nier leur attirance réciproque était vraiment insupportable. Il se demanda s’il pouvait encore essayer de la faire craquer. Bien qu’il était plus raisonnable de la laisser tarauder, faire son choix elle-même, savoir ce qu’elle voulait vraiment… Samuel ne pouvait s’empêcher de penser que peut-être,  qu’une infime partie de Courtney désirait juste qu’il la fasse craquer, qu’il la fasse abandonner toute idée comme quoi ce n’était pas possible entre eux. Peut-être.. Peut-être que c’était ça. Il lança un regard furtif aux iris magnifiquement bleutés de la brune. Il lui accordât un sourire léger. Tout cela avant de plaquer une main sur le mur empêchant toute tentative d’esquive de sa part, bien que si elle veuille partir, il ne l’empêcherait pas. Un doigt posé sur sa propre bouche il lui fit signe de se taire, et à lui le premier, ce en adoptant une voix divinement sensuelle.

_Je sais apprendre de mes erreurs…Chht


Et puis sachant qu’il y avait des gens à l’extérieur, Samuel éviterait bien sûr de parler. Que dis-je, il les avait déjà oubliés. Il referma sa main de liibre avant de poser un regard sur les lèvres de Courtney et s’en approcher de plus en plus dans le but de l’embrasser…A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeMar 29 Mar - 19:36



_Regarde-toi comme t’es magnifique comme ça.

« Mmh. La vendeuse va peut-être rester en vie, finalement … »

_ Je suis d’accord.. T’es splendide. Rien à dire. On dirait une déesse tombée du ciel.

Courtney apprécia le compliment avec délectation. Se faire ainsi complimenter et comparé à une déesse lui faisait on ne peut plus plaisir. Comment pouvait-il en être autrement ?

_Bon.. j’imagine que c’est mon tour !

« Yup ! »

Sans gêne, Courtney laissa le brun se déshabiller sans chercher à le regarder plus que nécessaire. Elle avait très bien sentis son regard parcourir les moindres parcelles de son corps lorsqu’elle était presque nue devant lui, et avait donc très bien sentis qu’elle l’attirait encore, sa remarque lui en ayant fait confirmation. Elle ne souhaitait donc pas lui rendre la pareille, surtout parce qu’elle ne savait pas où elle en était au niveau de ses sentiments, et qu’elle sentait au plus profond d’elle que si son regard déviait de trop sur lui, il allait en profiter d’une manière ou d’une autre. Et elle ne le voulait pas.
Malheureusement pour elle, une petite voix vicieuse lui rappela que le brun était désormais un sang-pur, et que son corps avait dû changer à cause de cela. Par curiosité, son regard bleu dévia donc sur le torse dénudé de Samuel. Bien que son torse était déjà musclé et finement dessiné en tant qu’humain à cause de la natation qu’il pratiquait, Courtney n’aurait jamais pensé que son torse aurait pu devenir encore plus parfait, et encore plus attirant. Le voir ainsi devant elle lui donnait l’envie irrationnel de vouloir le caresser pour en vérifier la douceur et la perfection, pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas. Et pourquoi pas en profiter, par la suite …
Remarqué par le brun, la brune fit la moue en le voyant lui sourire d’un air charmeur, clairement satisfait du petit effet qui lui faisait. Vexée de s’être fait voir, la brune se plongea dans la contemplation d’un bracelet qu’elle portait, le trouvant soudainement hautement intéressant. Malgré tout, elle ne put s’empêcher de laisser quelque regard glisser sur le corps du brun lorsqu’il fut uniquement en boxer.

_Genre si y avait pas ce truc, j’aurais été obligé de foutre ça sans boxer pour pas faire de « fashion-faux pas »

Courtney hocha vaguement la tête, tentant de jouer la fille nonchalante. Mais elle ne savait pas jouer la comédie, alors il était facile de voir qu’elle résistait à l’envie de tourner le regard vers lui.

_On est beaux !

« On l’es déjà naturellement, cher ami. »

_Mmmh...

Intrigué, la brune tourna le regard vers lui, ne comprenant pas pourquoi il fermait les yeux. Lorsqu’elle aperçut finalement ses iris dorés, elle fit la moue.

_Ah c’est mieux, na ?..

« Mmh. Oui. Mais je préfère tes yeux verts. Ca te va mieux. »

Elle n’avait pas dit ça pour le complimenter, ou même pour le contredire. C’était une simple constatation de sa part. Si elle avait le choix, elle préférerait se noyer dans son regard vert que dans son regard doré. Mais elle ne pouvait pas non plus nier le fait que des iris dorés siéent mieux au costume qu’il portait.
Puisqu’elle avait tourné le regard vers lui, le regard de la brune dévia sur le torse du brun, puis plus bas, avant de remonter, doucement, se délectant sans se cacher de ce qu’elle voyait. Tout en se mordillant la lèvre inférieure par pure envie de profiter de ce qu’elle avait en face d’elle, elle se maudit d’être rationnel et de lui résister. Il avait un corps absolument parfait, encore plus qu’avant ! La petite voix vicieuse dans sa tête ne se cacha pas pour lui faire part de la terrible erreur qu’elle était en train de commettre.

_En train de regretter de m’avoir repoussé à plusieurs reprises ?

Elle avait un dieu grec devant elle, qui n’attendait qu’elle, et pas une autre. Comment pouvait-elle ne pas regretter de l’avoir repoussé ? Si elle ne réfléchissait pas, elle serait déjà retombée dans ses bras !
S’appuyant contre le mur derrière elle, Courtney laissa le brun s’approcher d’elle, devenant volontiers sa proie. Une fois qu’il fut le plus proche possible, elle entrouvrit instinctivement ses lèvres tandis que sa respiration s’accélérer. Lorsque le brun était aussi proche d’elle, son esprit rendait les armes et se soumettait volontiers à lui, à la recherche d’un peu de répit, de plaisir. Elle était follement attirée par lui, qu’elle l’aime ou non. Et tous son corps étaient attirés par lui.

_Je sais apprendre de mes erreurs…Chht

Sa voix sensuelle la rendit toute chose, teintant ses joues pâles d’un rose d’excitation naissante. Tandis que ses lèvres se rapprochaient des siennes, elle se rapprocha légèrement de lui pour dépêcher le baiser, mourant d’envie de joindre ses lèvres aux siennes. Alors que ses lèvres frôlaient les siennes, elle entendit le rideau s’ouvrir d’un coup sur la vendeuse. Elle l’avait complétement oublié. Elle avait complétement oublié où elle se trouvait.
Bon sang, si cette vendeuse ne serait pas intervenue, elle aurait encore craquée, et peut-être ne l’aurait-elle pas repoussé cette fois-ci. Elle aurait suivis son cœur sans avoir réfléchis auparavant, et peut-être l’aurait-elle regrettait.
Cette vendeuse allait définitivement rester en vie.

_ Oh mon Dieu ! Vous êtes parfait ! On dirait la réincarnation de Néfertiti et Anubis !

« Néfertiti et Anubis … ? »

Courtney laissa ses neurones se mettre en marche afin qu’elle comprenne quels étaient les deux personnes dont parlait la vendeuse. Au bout de quelques secondes, sa passion pour les contes et légendes en tout genre l’aida à savoir, et elle partagea ses connaissances avec le brun.

« Néfertiti était une reine égyptienne, c’était la femme d’Akhénaton. Elle était louée pour sa beauté, et aurait régenté le royaume à la mort du Roi, et serait également beaucoup plus représenté que le Roi. Elle est souvent considérée comme une Déesse, à tort, à cause de sa popularité et de sa beauté à l’époque où elle a vécu. Anubis, quant à lui, est mi-homme mi-chacal et est le Dieu égyptien de la mort. C’est lui qui juge les âmes, et qui s’occupe d’une grande partie des nécropoles et des évènements funéraires. »

_ Sublime et intelligente ! Mademoiselle à tous pour plaire ! Je comprends ce qui plait à monsieur ! Je serais vous, je ne la laisserais jamais partir !

La brune fit un sourire gentil à la vendeuse avant de tousser légèrement pour se retenir de rire, faisant passer cela pour de la gêne à cause du compliment. Si justement, la vendeuse savait que le brun avait laissé partir cette fille sublime et intelligente …

_Suivez-moi ! Nous sommes o-bli-gés de vous prendre en photo ! Vous êtes si magnifique que nous devons nous en souvenir !

Courtney eut un soupir plaintif. Elle détestait plus que tout se tenir devant un appareil, sans pouvoir bouger à sa guise, et devoir faussement sourire. Mais la vendeuse ne semblait pas prête à entendre leurs avis, alors la brune se tut et suivit silencieusement. Brusquement, elle reconnue une odeur qu’elle connaissait, mais ne vit pas la personne en question. Sans chercher plus que cela, elle arriva devant un décor égyptien qu’elle observa tranquillement avant d’écouter les recommandations du photographe.

_ Monsieur, asseyez-vous sur le fauteuil. Mademoiselle, installez-vous sur lui.
Courtney se demanda mentalement ce qu’elle avait fait à l’univers pour se retrouver en permanence dans des situations ambigües avec le brun. Installée sur ses jambes, la brune se laissa tranquillement prendre en photo. Mais, à la vue de quelqu’un dans le magasin, elle se mit à paniquer intérieurement et chuchota le plus bas possible pour se faire uniquement entendre du brun.

« Si quelqu’un vient m’aborder, s’il te plait, tais-toi. Ne dis rien, même s’il t’énerve, et même si je suis insultante. S’il te plait. S’il faut je ferais quelque chose pour toi en échange, mais surtout ne dis rien. »

A peine quelques secondes plus tard, un homme s’approcha d’eux. Grand, svelte, et imposant, il était ce genre de personne faussement gentille, ou chaque parole recelait une critique. Cet inconnu n’était qu’autre que son patron dans l’Association, celui qui la supervisait.

_ Mademoiselle Harper … Je vois que vous vous amusez bien. Vous êtes en charmante compagnie, à ce que je vois. Serait-ce donc votre petit-ami ?

Courtney eut un sursaut presque invisible en entendant la voix. Avant même que quelqu’un de la boutique ne se plaigne de son intervention, la brune leur demanda quelques minutes de répit. Forçant donc le brun à la suivre, elle se leva en direction de l’homme pour faire une révérence afin de le saluer. Au lieu d’une jeune fille rebelle et vulgaire, Courtney devint une jeune fille respectueuse et polie, ce qui changeait bien de d’habitude.

« Monsieur, c’est un plaisir de vous voir. Je n’aurais jamais pensé vous croisez dans ce genre de magasin. »

_ Je me fiche de ce que vous pensez petite sotte. Répondez à la question. Est-ce que cette maudite créature à qui vous êtes menottés est votre petit-ami ?

L’hybride accepta l’insulte sans rechigner. C’était habituel, avec lui. Il ne l’avait jamais aimé puisqu’elle avait en partie intégrer l’Association à cause de ses parents, et qu’en plus d’être son meilleur élément, elle été devenu un vampire. Pour lui, elle était souillée, mais il ne pouvait pas la virer alors qu’elle était restée officiellement de leurs côtés. De ce fait, il cherchait la moindre erreur pour s’en prendre à elle. Et Courtney ne voulait pas lui donner ce plaisir.

« Non, Monsieur. Je n’ai pas ce genre de relation avec lui, et je n’en aurais jamais. Les vampires sont fait pour être éliminés, afin qu’il ne souille pas la race humaine. Je ne pourrais jamais être en relation avec ce genre d’abomination, ce serait une faute grave en tant qu’Hunter. »

_ Pourtant vous étiez en relation avec lui, je me trompe ? Et pourquoi êtes-vous diable menotté ainsi et vêtue de la sorte ? Vous feriez mieux de faire votre travail, si vous avez le temps de vous promener ainsi presque nue. Ne soyez pas aussi vulgaire que l’était donc votre mère. A se promener aussi peu vêtue …

Courtney serra convulsivement les poings en se retenant de répondre. Elle ne supportait pas que l’on critique ainsi ses parents, surtout aussi injustement. Mais elle ne pouvait pas répondre sous risque d’être virée, et son patron le savait, alors il en profitait.

« J’avais effectivement une relation amoureuse avec lui, mais lorsqu’il était humain et que je n’étais pas au courant de sa vraie nature, comme je l’ai décrit dans mon rapport. Si je suis menotté à lui, c’est uniquement pour le surveiller puisqu’il est dangereux. Je suis bien obligé de le tenir en laisse, pour qu’il ne s’échappe pas. Quant à la tenue, c’est uniquement parce qu’un concours de déguisement en duo est organisé à l’Académie et que nous avons été tiré au sort ensemble. Nous choisissons donc simplement nos costumes. »

_ Si j’apprends que vous m’avez mentis, ou que vous entretenez une relation intime avec cette chose, vous entendrez parler de moi.

« Oui, Monsieur. »

L’homme partit sans attendre plus de temps. Une fois qu’il fut hors de vue et loin d’eux, Courtney passa ses mains sur le visage en poussant un long, très long soupir. Une fois remise de ses émotions, elle profita de l’absence du staff du magasin pour donner une explication au brun, qui devait se demander ce qui venait de se passer.

« Je suis désolé. Tu n’es pas une abomination, je sais. D’autant plus que je suis mal placée pour dire ça puisque je n’ai pas le sang-pur. Ni un chien, et je ne te tiens pas en laisse non plus. Mais … C’était le patron de l’Association. Si tu ne dénigre pas les vampires en lui parlant, il te vire. D’autant plus qu’il n’aimait pas mes parents, et qu’il ne m’aime pas non plus. Alors si je veux conserver mon avantage sur eux, je suis obligé de le faire. Désolé que tu aies dû supporter ça. Je ferais ce que tu veux en échange pour me pardonner. »

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 1 Avr - 7:41

<


La brune devenant volontiers sa proie, put permettre de confirmer la théorie de Samuel, il avait le pouvoir de la faire craquer malgré lui et tout ce qu’il avait pu lui faire ou dire. Ce n'était pas loin de plaire au brun qui se sentit tout-puissant. Du moins jusqu’à ce que le rideau de la cabine s’ouvrit brusquement alors qu’ils s’apprêtaient à s’échanger un baiser tumultueux. Le sang-pur regarda la vendeuse d’un œil noir et s’éloigna très vite de Courtney. Maudite femme.


_ Oh mon Dieu ! Vous êtes parfait ! On dirait la réincarnation de Néfertiti et Anubis !

« Néfertiti et Anubis … ? »
_Super !.. Magnifique.. Quelle joie.
, enchaîna le brun d’un ton extrêmement sarcastique,, montrant qu’il s’en fichait complètement.

Le sang-pur croisa les bras et regarda ailleurs. Il n’était visiblement pas ravi d’avoir été dérangé de la sorte. Depuis quand on ouvrait les cabines comme ça. Et l’intimité du client, on n’a oublié de le lui apprendre en lui donnant son diplôme peut-être ? Bon, c’est vrai, ils prenaient un peu de temps dans la cabine, mais tout de même.

« Néfertiti était une reine égyptienne, c’était la femme d’Akhénaton. Elle était louée pour sa beauté, et aurait régenté le royaume à la mort du Roi, et serait également beaucoup plus représenté que le Roi. Elle est souvent considérée comme une Déesse, à tort, à cause de sa popularité et de sa beauté à l’époque où elle a vécu. Anubis, quant à lui, est mi-homme mi-chacal et est le Dieu égyptien de la mort. C’est lui qui juge les âmes, et qui s’occupe d’une grande partie des nécropoles et des évènements funéraires. »

_Je suis un chacal ami des fantômes, moi ?

C’était super ça. Franchement. Aussi génial que la visite de la vendeuse.

_ Sublime et intelligente ! Mademoiselle à tous pour plaire ! Je comprends ce qui plait à monsieur ! Je serais vous, je ne la laisserais jamais partir !

Le compliment était pour Courtney. Pas pour lui mais il ne put s’empêcher de sourire pour la brune. En accord avec les dires de la vendeuse. Elle était sublime et intelligente sa Courtney. C’était le cas de le dire

_Ce n’est aucunement dans mes intentions madame

Mais le brun se rembrunit en jetant un œil à Courtney décelant son rire derrière sa fausse toux. Dans la vraie vie Courtney, il était clair que Courtney et lui n’étaient plus ensemble. Et comme le disait la bonne femme, il avait laissé partir cette fille sublime et intelligente. Sa colère se reporta sur la vendeuse. Il aurait eu des chances de la récupérer si elle n’était pas intervenue, ouais. Il n’était plus très sûr de laisser cette vendeuse en vie désormais.

_Suivez-moi ! Nous sommes o-bli-gés de vous prendre en photo ! Vous êtes si magnifique que nous devons nous en souvenir !

Délaissant sa mauvaise humeur, car après tout le brun n’y pouvait rien changer, il décroisa les bras et se laissa emmener par la vendeuse  sur une estrade où était installé un parfait décor antique. Voilà qu’ils devenaient mannequins maintenant. Si on lui avait dit en se levant le matin, qu’il se retrouverait vêtu en Dieu Anubis pour la quelconque marque de déguisement. Il n’y croirait pas.. Tout comme il ne croirait pas être menotté à son ex jusqu’à nouvel ordre .

_ Monsieur, asseyez-vous sur le fauteuil. Mademoiselle, installez-vous sur lui.
_Si la reine veut bien s’approcher d’un chacal comme moi, je serai honoré

Samuel lui prit la main avec un sourire charmeur. Finalement, c'était comique le fait d'être à demi-chacal, dans son cas, il devait être le chacal le plus magnifique de la terre.. Le vampire de glace s’assit sur le siège ridiculement antique en entraînant son ex  sur lui, puis posa avec les instructions du photographe. Si lui était plutôt content de cette situation, il constata que la brune était plutôt ailleurs


« Si quelqu’un vient m’aborder, s’il te plait, tais-toi. Ne dis rien, même s’il t’énerve, et même si je suis insultante. S’il te plait. S’il faut je ferais quelque chose pour toi en échange, mais surtout ne dis rien. »

Samuel haussa un sourcil par l’intérêt de sa demande. Quelqu’un allait venir les aborder ?^Et il était censé rester muet face à une insulte. Pourquoi ? C’était beaucoup demander tout de même. Il allait demander une raison valable pour devoir se comporter ainsi à cause d’une quelconque personne
mais entendant qu’il aurait quelque chose en échange, il préféra ne pas discuter et répondre avec un sourire nonchalant.

_Je t’aurais demandé pourquoi, mais ok. Bouche cousue.

Se posant pas plus de questions que cela, le brun rentra dans son  siège. Il était confortable pour un siège antique ~ Il allait ramener Courtney vers lui, quand il sentit celle-ci se raidir à l’écoute d’une voix. Samuel l’entendit aussi cette voix qui résonna dans son oreille.. Il tourna la tête, cherchant à voir à qu’el type d’individu il avait à faire.

_ Mademoiselle Harper … Je vois que vous vous amusez bien. Vous êtes en charmante compagnie, à ce que je vois. Serait-ce donc votre petit-ami ?

A la réaction de Courtney, il devina que c’était sans doute cette personne que la brune évoquait. Grand, svelte et imposant, il était. A part ça Samuel ne vit rien extérieurement qui lui donnait de quoi avoir peur. Il était humain. Son sang avait un putain goût d’humain. Succulent. Décelant qu’il s’égarait en entendant la voix de son ex qui s’adressait au staff du magasin, il reporta une analyse « objective » sur l’homme.. Et se rappelant ses deux dernières phrases, il fronça les sourcils. Elles n’avaient rien de compromettantes, bien au contraire. Samuel était même flatté d’être pris pour le petit-ami de la brune. Mais le ton qu’il avait employé, le sarcasme dans la voix rendit le brun méfiant envers son égard. Il claqua la langue

_Je n’aime pas beaucoup le ton que ton « ami » a employé~

« Ami » était un grand mot, mais ne sachant pas comment dissocier la relation qu’entretenait l’homme avec Courtney, il pensa que celle-ci comprenait cette appellation. Il finit par se lever de son siège, dans laquelle il était  confortablement installé, la brune lui obligeant car elle se mit à marcher vers son interlocuteur.

_Bonjour.

Samuel habituellement poli en toute circonstance, haussa un sourcil voyant que l’homme l’ignorait complètement. Ok. Mauvais signe. Samuel ne dit rien face à cela. L’homme était humain. Ils ne se connaissaient pas. Ils n’avaient pas de compte à rendre. D’un point de vue extérieur, il semblait plus âgé. Plus agé, plus de pouvoir. Ca aurait été mal vu de faire une crise d’adolescent là maintenant. Mais quand le brun disait « Bonjour », lui était habitué à ce qu’on lui fasse la même. Et oublier de le faire, servait à agacer le brun aux yeux dorés à cet instant présent. Et l’homme l’agaçait.
S’apercevant que Courtney, tandis qu’il regardait l’homme, s’était adonné à lui faire une référence. Le brun haussa un deuxième sourcil, se demandant s’il devait faire la même. Courtney faire une révérence, ce n’était pas commun. Sauf si elle avait du respect pour la personne en face d’elle, ou de la reconnaissance. Mais quoiq u’il en soit ce n’était pas commun. Et même quand elle commença à parler, d’une voix calme, posée respectueuse. Samuel reporta son attention dur l’homme.. C’était un prince, un noble, un truc du genre ? Pour cela qu’il se donnait le droit d’ignorer les gens de petite nature ? Mais qu’est-ce que Courtney ferait avec un noble aussi ? Devinant que son raisonnement ne tenait pas route. Samuel abandonna et se concentra sur la discussion qui avait lieu sous ses yeux

« Monsieur, c’est un plaisir de vous voir. Je n’aurais jamais pensé vous croisez dans ce genre de magasin. »

_ Je me fiche de ce que vous pensez petite sotte. Répondez à la question. Est-ce que cette maudite créature à qui vous êtes menottés est votre petit-ami ?


En une seconde, le sang pur de Samuel ne fit qu’un tour. Maudite quoi ? Il voulait mourir lui ou quoi ? Samuel  se sentit sortir de ses gonds, il avança d’un pas prêt à faire sa fête à cet inconnu qui l’insultait alors qu’il était juste en face de lui. Mais, Courtney qui resta complètement calme face à l’homme le rappela à l’ordre. Il se retint, il lui avait promis. Elle savait que cet homme risquait de l’énerver, et pour une raison quelconque, mais sûrement légitime, elle ne voulait que ça arrive alors il se retint.Il se replaça là où il était, ferma les yeux et fit réapparaître ses iris verts avant de péter une crise, car si la conversation traînait en longueur, ça risquait d’arriver.
Alors, le sang-pur ne dit rien, se contenta de regarder l’homme d’un mauvais oeil.
Alors comme ça, il savait qu’il était un vampire, et il pouvait voir leur menotte « invisible ». Humain.. Hunter. Bien sûr, il aurait pu s’en rendre compte bien plus tôt.


« Non, Monsieur. Je n’ai pas ce genre de relation avec lui, et je n’en aurais jamais. Les vampires sont fait pour être éliminés, afin qu’il ne souille pas la race humaine. Je ne pourrais jamais être en relation avec ce genre d’abomination, ce serait une faute grave en tant qu’Hunter. »

Mais de quoi, il se mêlait cet homme ?D’où lui venait le droit de débarquer de demander des comptes à Courtney. Et quelqu’un lui avait dit qu’il était hautement insupportable avec ces insultes gratuites et son ton vilain hein ? Le sang-pur arrêta d’avoir des pensées négatives envers l’inconnu au moment où Courtney se mit à parler des vampires. A ce moment là, il ne savait pas trop quoi penser. Il était prêt à attaquer l’homme juste pour l’avoir traité de « maudite créature » mais les critiques de Courtney par rapport à sa race le rendirent confus.. Pensait-elle vraiment ce qu’elle disait ? Réellement ? Avait-il eu totalement raison de lui cacher sa véritable nature ? C’était parce qu’il avait eu peur de ce genre de pensées qu’il n’avait rien voulut lui dire.IL était vrai. Courtney détestait les vampires. Son rang de Level A en particulier.. Mais au final, n’avait-elle pas fini par les apprécier ? Elle était amie avec Fire tout de même, elle-même était un vampire. Le brun se renfrognât sur lui-même, déçu du comportement de Courtney. Visiblement, il s’était trompé.


_ Pourtant vous étiez en relation avec lui, je me trompe ? Et pourquoi êtes-vous diable menotté ainsi et vêtue de la sorte ? Vous feriez mieux de faire votre travail, si vous avez le temps de vous promener ainsi presque nue. Ne soyez pas aussi vulgaire que l’était donc votre mère. A se promener aussi peu vêtue …

Le calme certain de Courtney étonna Samuel plus que le fait que l’inconnu connaisse son identité. Encore face à une insulte directe, ok, mais là l’homme en question attaquait sa mère. Il ne connaissait pas son ex sous cette nature calme, polie, respectueuse envers ce genre de personne. Si quelqu’un l’insultait ou l’énervait, c’était la première à répondre de la même façon. Alors ce n’était pas commun. L’insulte ne lui était pas destinée, mais s’il ne se retenait pas il aurait facilement donnée une droite au bonhomme trop hautain qui insultait son ex sans raison.


« J’avais effectivement une relation amoureuse avec lui, mais lorsqu’il était humain et que je n’étais pas au courant de sa vraie nature, comme je l’ai décrit dans mon rapport. Si je suis menotté à lui, c’est uniquement pour le surveiller puisqu’il est dangereux. Je suis bien obligé de le tenir en laisse, pour qu’il ne s’échappe pas. Quant à la tenue, c’est uniquement parce qu’un concours de déguisement en duo est organisé à l’Académie et que nous avons été tiré au sort ensemble. Nous choisissons donc simplement nos costumes. »

Au fait qu’il soit nécessaire qu’elle le « tienne en laisse » Samuel haussa un sourcil, intrigué. Il n’aimait pas beaucoup cette expression. Il n’était pas son chien au dernier rappel. De personne d’ailleurs. Et il ne s’échapperait pas non plus. Certes, ça pouvait donner l’impression que c’était le cas Samuel n’avait aucune raison de menotter son ex, elle si. Elle pouvait lui donner des ordres, c’était sa hunter à domicile d’où une possession de menottes de ce genre. Oui de ce point de vue, c’était une situation assez explicite en y réfléchissant bien. Samuel aurait compris sa position de soumission avec une autre personne, et lui aurait fait vivre un enfer. Mais c’était Courtney et être menotté à Courtney, n’était pas contraignant Il finit par esquisser un léger sourire face au mensonge de Courtney qui était conscient,  était faux. Il finit par perdre ce sourire sentant le regard appuyé de l’inconnu sur lui. Il l’énervait lui, le sang-pur lui renvoya un regard méprisant au retour, il espérait qu’il arrête de faire son fier et que ses pensées meurtrières l’interpellent par télépathie, vu qu’il ne pouvait pas s’exprimer à voix haute. Hors de ça, Il se demanda pourquoi ce mensonge. Toutefois, si depuis le début de la journée, tout ce qu’ils avaient fait c’était la façon de Courtney de le tenir en laisse. Il appréciait cette façon. Bon il y avait eu des désaccords, mais en tant que « tenu en laisse ». Il y avait trouvé beaucoup d’avantages, et en avait profité.  Des avantages comme un baiser chaud brûlant dans leur ancienne chambre, par exemple ~

_ Si j’apprends que vous m’avez mentis, ou que vous entretenez une relation intime avec cette chose, vous entendrez parler de moi.

C’est bon Samuel, était hautement fatigué par cette discussion. D’autant plus qu’on parlait de lui comme s’il n’était pas là, qu’on le traitait de « chose », il sentit que si l’homme ne s’en allait pas dans les cinq minutes qui suivait, sa gorge allait atterrir comme accessoire de décoration au décor égyptien derrière eux.
C’était son rôle non, en tant que le célèbre Dieu Anubis. De juger les morts non ? Il avait décidé de qui serait son prochain visiteur dans l’au-delà égyptien. Et avant toute chose pour qu’il le juge, il fallait qu’il lui assigne un premier châtiment ; la mort


« Oui, Monsieur. »

Enfin.
Laissant le « Monsieur » partir, Samuel attendit qu’il soit suffisamment à distance d’une oreille humain ne peut entendre pour faire part de ses impressions, sur un ton parfaitement cinglant et colérique.

_C’était quoi ça ? Et c’est qui ce salopard ? Vais le tuer ce connard. Et toi alors. ? Il t’insulte toi, ta mère et tu restes comme une petite fille sage ? Quand à ce que tu viens de dire sur les vampires. J’pense que je vais faire comme si j’avais rien entendu.

Oui, c’était une bonne idée. C’était mieux pour lui. Mieux pour elle. Mieux pour tout le monde. Samuel avait juste dans la minute suivante l’intention de mettre fin aux jours quelqu’un. Il allait commettre un meurtre c’était certain.


« Je suis désolé. Tu n’es pas une abomination, je sais. »

Samuel se calma un peu, portant son attention aux paroles. Ah bon ? Si c‘était une insulte personnelle et pas à l’encontre de toute sa race, elle ne dérangeait pas Samuel car il y a encore quelques jours elle en était quasi persuadée, du moins elle voulait le lui faire croire.. Est-ce que ça révèlerait que la brune changeait petit à petit d’avis sur lui ? Cette nouvelle lui fit sentir comme un frisson de joie, mais le sang-pur ne le fit pas paraître, bien trop en colère encore à cause du type saugrenu et continua à écouter Courtney.

«D’autant plus que je suis mal placée pour dire ça puisque je n’ai pas le sang-pur. Ni un chien, et je ne te tiens pas en laisse non plus. Mais … C’était le patron de l’Association. Si tu ne dénigre pas les vampires en lui parlant, il te vire. D’autant plus qu’il n’aimait pas mes parents, et qu’il ne m’aime pas non plus. Alors si je veux conserver mon avantage sur eux, je suis obligé de le faire. Désolé que tu aies dû supporter ça. Je ferais ce que tu veux en échange pour me pardonner. »

Samuel acquiesça d’un hochement de tête les excuses et les explications de Courtney. Le brun claqua la langue. Attaquer une responsable Hunter, n’était la meilleure idée pour un vampire appréciant le libre arbitre.

_Qu’il profite bien sa situation profiteuse. J’aimerais bien le voir face à une ribambelle de maudites créatures. Mieux, sans son arme de merde juste face à moi. Crétin !

Le brun s’agita, et la chaîne de la menotte claquait rappelant sa présence.
Voyant qu’il n’avait aucun adversaire qui confronter, vu que celui qu’il insultait ne se trouvait plus à proximité, Samuel s’adressa de nouveau à Courtney. Sa colère n’ayant toujours pas disparue pour autant, même elle s’intensifiait, cela se voyait aux mouchetures dorées qui apparaissaient dans les yeux verts de Samuel annonçant le côté violent imminent du brun. Samuel avait déjà eu plusieurs fois la capacité de se mettre en colère contre Courtney mais l’intention volontaire de lui faire du mal n’avait jamais été son intention, et s’il l'avait avoué, ses dires n’étaient pas sincères, juste hors de contrôle. Là, c'était sérieux, pourtant c’était complètement débile comme histoire. Mais apparemment c’était suffisamment assez pour faire le brun péter un plomb. Une mauvaise voix intérieure jura. Heureusement qu’il y avait ces menottes. Heureusement qu’il y avait Courtney. Heureusement qu’il l’aimait suffisamment pour se soucier d’elle. Malgré la colère, il était possible de déceler de l’inquiétude pour la jeune fille dans le ton de sa voix et son regard.

_Non mais, ne me dis pas que tu supportes ce type tous les jours ? Tu subis rien à cause de lui j’espères. T’as pas à te justifier pour ce genre de personne. Tu les envoie en enfer et c’est tout !

Remarquant qu’il attirait un peu trop l’attention autour de lui et que il était vraiment en train de s’énerver pour un type qui n’était même pas la et que Courtney n’aimait visiblement pas cela. Le brun finit par se calmer de lui-même, et retrouva son regard entièrement vert, doux, apaisant. En plus, il était encore déguisé. Voir quelqu’un s’agiter alors qu’il était déguisé. Ca devait tout bonnement ridicule... Bon peut-être moins que si il portait un costume du Bisounours de l’amour mais ça l’était tout de même.. Surtout quand la majorité des gens autour de vous étaient jean, baskets et en tee-shirt trop grand..

_Désolé je m’emporte, mais ça me déplaît tout ça. Réellement

Bien qu’il aurait aimé faire plus que de partir à la poursuite du type, il se savait incontrôlable, dans un lieu public en plus, il craignait dans son délire d’attaquer des humains innocents comme il l’avait fait dans son enfance.. Se sentant dans l'extrême et certaine possibilité de revirer au quart de tour. Samuel chercha délibérément, une chose positive à laquelle se raccrocher et oublier « l’incident ».  Son regard se posa automatiquement sur sa brune préférée en tenue de Néfertiti et retrouva un sourire aussi enfantin qu’enchanteur.

_...Mais, j’ai ta parole , tu me dois quelque chose maintenant.

Il fixa Courtney longuement sans rien dire. Il ne se remettait pas en colère. Il réfléchissait juste. Puis il prit un air désolé, presque boudeur.

_Je ne sais pas vraiment ce que je pourrais te demander…

Il voulait plein de choses. Plein, plein, plein de choses ! Des choses excessives comme par exemple..mmhh un bain de minuit dans une source thermale qui s’achèverait de façon très catholique évidemment ou encore lui demander de ne boire qu’uniquement son sang et dire à un certain rouquin d’aller se faire foutre. Des trucs qu’elle n’accepterait jamais si il lui demandait sur le coup, des trucs « excessifs » quoi. Ou des choses complètement débiles ou banales comme lui demander de lui caresser les cheveux. C’était un petit plaisir qu’il adorait à l’époque. Ils pourraient aussi retourner à la piscine.. Samuel s’en voulait de n’avoir jamais pu terminer cette soirée…
Le sang-pur finit par s’approcher de son ex de façon similaire à lorsqu’ils étaient dans la cabine. Etant à la vue de tout les regards, il ne la toucha pas, ne sachant pas si elle se laisserait faire, même s’il mourait d’envie de le faire. Mais quelque chose lui dit que en grande compagnie extérieure, Courtney était une proie plus difficile qui se laisserait faire volontiers. Il avait peut-être tort, mais il préférait ne pas prendre de risques.

__Je peux vraiment tout te demander ? Tu ferais n’importe quoi  pour moi

Il insistait sur le "tout", et avait pris une fois légèrement chuchotante. Samuel regarda vite fait autour de lui. Il ne demanderait pas à Courtney de se déguiser, cela semblait de beaucoup lui plaire alors il se doutait qu’elle accepterait même si elle n’avait pas conclu ce pacte avec le brun. Celui-ci qui avait le sourire aux lèvres haussa un sourcil et laissa son sourire s’envoler et affronta son regard d’un air inquisiteur.

_Et je ne risquerai pas d’être giflé quelle que soit la nature de ma demande ?

Le vampire lui rappelait ainsi que sa dernière proposition s’était mal passée. Il s’assurait qu’une demande du genre restait dans la catégorie  tout Acceptant la décision de Courtney comme la parole divine quelle qu’elle soit. Samuel reprit son sourire d’enfant gâté et s’éloigna de Courtney.

_J’vais y réfléchir alors.

Il ne voulait pas demander quelque chose à Courtney qui soit dans la catégorie « excessif », le brun était opportuniste certes, mais il ne lui plaisait pas recourir à ce genre de manœuvre pour y accéder. Son orgueil et égo étaient beaucoup trop intensifiés pour que ce simple contrat verbal lui permette d’accéder à ce qu’il voulait. C’est vrai, il pouvait demander à Courtney de ressortir avec lui. Mais ce n’était pas correct.. Disons que les choses « excessives », il voulait que le brune accepte d’elle-même, et pas parce qu’elle lui avait donné sa parole. Et quand aux trucs banaux, c’était bien, mais il n’allait pas gâcher une telle opportunité pour se faire caresser les cheveux. Na mais. Du coup il restait l’entre-deux. Encore fallait-il trier. Et pour l’instant, le sang-pur n’avait pas d’idée concise.
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeVen 1 Avr - 21:45



_Qu’il profite bien sa situation profiteuse. J’aimerais bien le voir face à une ribambelle de maudites créatures. Mieux, sans son arme de merde juste face à moi. Crétin !

« Ah, crois-moi, j’en rêve souvent … »

Courtney poussa un second long soupir, se remettant tant bien que mal de ses émotions. Même si elle le cachait par habitude, la confrontation avec le patron de l’Association ne l’avait pas laissé de marbre. Chaque fois qu’elle discutait avec cet homme, elle en ressortait toute retournée. La frustration de ne pas pouvoir répondre à ses provocations, la colère de devoir se soumettre à lui, la peur qu’il ne profite de ses faiblesses pour la rabaisser … Toutes ces émotions se mélangeait et lui mettait les nerfs à fleur de peau.
Reportant son attention sur le brun pour oublier ne serait-ce qu’un peu la frustration qu’elle éprouvait à l’idée d’avoir laissé cet homme insulter injustement à sa mère et ne pas avoir pu la défendre. A la vision de tâches dorées dans le regard de son ex, la brune haussa un sourcil, intrigué. Elle avait bien vu qu’il pouvait changer de couleur, mais l’apparition de ces légères touches de dorés ne semblait pas volontaire, et l’inquiétait quelque peu.

 _Non mais, ne me dis pas que tu supportes ce type tous les jours ? Tu subis rien à cause de lui j’espères. T’as pas à te justifier pour ce genre de personne. Tu les envoie en enfer et c’est tout !

« Je n’ai pas le choix. »

Courtney parlait d’un ton résigné, vaincu, ce qui était rare pour elle. Elle se battait toujours, refusait de s’avouer vaincu, mais pour ce sujet-là, elle avait bien vite abandonné le combat. C’était son patron, son supérieur hiérarchique, elle était obligée de se soumettre à lui si elle ne voulait pas avoir d’ennui.

_Désolé je m’emporte, mais ça me déplaît tout ça. Réellement

« Tu n’es pas le seul. »

Bien que Courtney soit résigné par tout ceci, elle remarqua nettement la touche d’inquiétude dans le regard et la voix de Samuel, ce qui la toucha en plein cœur. Elle savait qu’il l’aimait encore, mais le voir s’inquiéter pour elle et avoir donc une preuve de ses sentiments lui fit plaisir. Avec un léger sourire, elle tourna légèrement la tête, cachant l’expression de son visage avec ses cheveux, comme elle le faisait toujours.

_...Mais, j’ai ta parole , tu me dois quelque chose maintenant.

Courtney retourna le visage vers Samuel, ayant repris son expression neutre habituelle.

« Ah, oui. »

_Je ne sais pas vraiment ce que je pourrais te demander…

« T’es pas obligé de me demander quelque chose maintenant. Tu peux réfléchir et me demander plus tard, ma promesse tiendra toujours. Tu sais bien que je les tiens, de toute façon. »

Alors qu’elle haussait doucement les épaules d’un air nonchalant, se fichant du moment où Samuel pourrait lui demander quelque chose. Mais lorsqu’il se rapprocha d’elle, elle croisa instinctivement les bras en position défensive, afin de se protéger d’elle-même et du brun. Non pas qu’elle avait peur de lui, mais elle savait très bien qu’un simple mot, qu’un simple geste de sa part, et elle redeviendrait sa proie. Et avec autant de monde autour d’eux, il était hors de question que ce soit le cas.

__Je peux vraiment tout te demander ? Tu ferais n’importe quoi  pour moi ?

« Oui, tout ce que tu veux. Oui, pour toi. Que ce soit catholique ou non, oui. »

Vaguement agacé qu’il insiste sur les moindres mots de sa promesse, Courtney le regarda d’un air ennuyé. S’il n’arrêtait pas son cirque tout de suite, il allait l’énerver.

_Et je ne risquerai pas d’être giflé quelle que soit la nature de ma demande ?

« Non, mais si tu continues, la gifle risque bien de partir. »

_J’vais y réfléchir alors.

« Alléluia ! Je te jure que quand tu agis comme ça, tu me fais regretter tout ce que me donne envie d’être un tant soit peu gentille … »

~_-_~

Avant de sortir du magasin, costume en main, la vendeuse détestée par le brun et adorée par la brune les rattrapa en leur tendant un bon à chacun.

_ Ce sont des bons pour le tatoueur en face ! Avec ça il vous fera des tatouages éphémères qui pourront être en raccord avec vos costumes ! Si vous lui donnez ce bon en disant qu’il vient d’ici, vous n’aurez rien à payer !

Courtney remercia la vendeuse, intéressé par l’information, avant de sortir du magasin tout en lisant ce qu’il y avait d’inscrit sur le bon. A par l’adresse, et le fait que ce bon permettait d’obtenir des tatouages, éphémères, il n’y avait rien de bien intéressant. Jusqu’à ce qu’elle tourne le bon et tombe sur quelques modèles créée par le tatoueur en question.

« Oooh. Mais c’est trop beau ce qu’il fait ! Regarde regarde ! Il a même fait un tatouage en rapport à Alice Au Pays Des Merveilles ! »

Excité comme une enfant, et toute heureuse à la simple vue de quelque chose en rapport au conte qu’elle aimait tant, la brune tira le brun jusque devant la devanture de la boutique pour voir les autres modèles accrochés sur la vitrine. Chaque dessin l’émerveillait, surprise que quelqu’un puisse avoir autant de talent artistique.

« Mademoiselle Courtney ? »

Pleinement concentré sur ce qu’elle regardait, Courtney remarqua à peine Chiaki et Fire qui s’étaient approchés d’eux. Avec un grand sourire, elle prit le blondinet par la main, l’éloignant un peu du rouquin pour lui montrer les tatouages qu’elles regardaient. Bien vite, ils partirent dans une discussion sur les livres et les constellations que seuls eux comprenaient, désignant les références de chaque tatouage avec une facilité déconcertante avant que Courtney ne se tourne brusquement vers le brun.

« Viens, on va s’en faire ! C’est mieux si on les fait maintenant, comme ça la cicatrisation sera passée pour la soirée et on sera encore mieux avec ! On y va ? »

« Mais ça doit faire mal un tatouage, non ? »

L’air inquiet du petit blond attendrit Courtney qui le décoiffa avec affection.

« Ce sera juste des tatouages éphémères, t’inquiète pas. Et puis chuis résistante moi ! Tu me prends pour qui ? »

Avec un léger rire, Courtney enlaça Chiaki avec tendresse. Après s’être éloigné de lui, le petit blond prit une moue intrigué en fixant la poitrine de la brune, sans aucune gêne, avant de légèrement poser sa main dessus, ce qui ne dérangea pas la brune. Après tout, les corps féminins ne l’attiraient pas, et il avait déjà finis la tête posé sur sa poitrine lorsqu’ils dormaient ensemble. Et comme elle considérait Chiaki à la fois comme son meilleur ami, et à la fois comme son petit-frère, elle n’y voyait aucun problème.

« Quoi ? »

« Elle a grossis, non ? Elle semble plus grosse que la dernière fois où je dormais dessus … »

« Ah, c’normal ! J’ai pris deux bonnets. J’fais du 95D maintenant. »

Chiaki hocha doucement la tête, retournant finalement contre son rouquin adoré avec son innocence éternelle. Courtney se retourna alors vers son ex, pour lui demander pour la seconde fois s’il était d’accord pour qu’ils aillent tous deux se faire les tatouages.

« Alors, on va se faire des tatouages ? Au pire, si toi tu veux pas, moi j’ y vais quand même. »

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Johan Mercedes

Samuel Johan Mercedes

Messages : 357
Framboises : 2916
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeSam 9 Avr - 15:58

<



_ Ce sont des bons pour le tatoueur en face ! Avec ça il vous fera des tatouages éphémères qui pourront être en raccord avec vos costumes ! Si vous lui donnez ce bon en disant qu’il vient d’ici, vous n’aurez rien à payer !

Se fichant complètement de ce que la vendeuse leur voulait. Samuel se tata d’observer les passants qui entraient et sortaient de la boutique…. Tous ordinaires. Tous des gens ordinaires. Ni de vampire ni de Hunter. Ah il avait vu un duo de l’Académie entrer  dans le magasin aussi.. Tant pis, Courtney et Samuel avait déjà raflé le meilleur costume du magasin. Passez votre chemin, jeunes gens.
La vendeuse de partie, le brun porta son attention sur Courtney, et ragarda par-dessus son épaule ce qu’elle lisait.. Tatoueur… Rien de bien intéressant. Samuel n’était pas un fan des tatouages.. Jamais il ne s’en ferait un.. Aussi sexy soit-il. Il n’en avait pas besoin de toute façon.

_Je doute qu’on est besoin de tatouages..

« Oooh. Mais c’est trop beau ce qu’il fait ! Regarde regarde ! Il a même fait un tatouage en rapport à Alice Au Pays Des Merveilles ! »


Aussitôt dit, aussitôt sur place. Courtney traîna le brun juste devant le tatoueur en question. Il se trouvait juste en face. Pendant que Courtney admirait les réalisations du tatoueur. Le vampire de glace avait récupéré un des deux bons de Courtney, et observait son tatouage d’Alice au Pays Des Merveilles. Il faisait référence à la Reine de Cœur.. Samuel fit la moue. Il ne comprenait pas l’engouement de son ex petite-amie pour le conte. En toute honnêteté, le chat Cheschire lui transmettait des sueurs froides, enfant. Déjà avec son sourire.. Puis sa capacité à devenir invisible.. D’autant plus que le brun n’était pas très animaux alors Cheschire et lui, ça ne collait pas du tout..
Désintéressé,  et n’ayant aucune envie de rentrer dans cet endroit fourré d’aiguilles, Samuel s’apprétaît à laisser le bout de papier voler au vent lorsqu’une main l’en empêcha.


« Mademoiselle Courtney ? »

Il avait reconnu cette voix. Cette voix agaçante et insupportable. Comment avait-il pu s’approcher d’eux aussi près sauf qu’ils ne le remarquent. Samuel tiqua en voyant Chiaki voler encore plus l’attention de son ex avec des sujets d’astrologie incompréhensibles en plus de partager son engouement pour les tatouages.

_Qu’est-ce que tu as là fais voir !

Samuel donna volontiers son bon à Fire qui malgré lui avait demandé, ne posa pas les yeux dessus, le gardant juste dans sa main. En vérité il désignait l’origine de son sac où se trouvait son déguisement. Le brun lui expliqua calmement que c’étaient leurs déguisements pour la soirée. Son ton était complètement désintéressé. Toute son attention se portait sur Courtney et Chiaki, cherchant en même temps à comprendre de quoi ils parlaient. Mais en vérité, il les surveillait surtout..

_ Han !.. Laisse moi deviner…Zeus et Héra ! Toujours en tempête ces deux là

Samuel porta un regard inquisiteur à Fire, complètement enjoué comme à son habitude. Il hésita à lui avouer qu’il avait tort, voyant qu’il était tellement sûr de lui. Il gâcherait son plaisir incompris.

_Non Nefertiti et Anubis…
_ Rooh.. Zeus et Héra vous iraient à merveille !


Le sang-pur haussa un sourcil, cherchant le rapport..

_ Aux dernières nouvelles, je n’ai pas d’enfants illégitimes dont Courtney s’acharne à leur mener la vie dure

Samuel surprit le roux à hausser les épaules, avec un petit sourire sur ses lèvres. Rien à faire. Il était fichtrement têtu. Il les voyait en  Zeus et Héra et personne ne le ferait changer d’avis… Bref.


« Viens, on va s’en faire ! C’est mieux si on les fait maintenant, comme ça la cicatrisation sera passée pour la soirée et on sera encore mieux avec ! On y va ? »
_Non ! Samin’icchi va se faire tatouer !? Han je veux voir ça !
_Je…. Je..
_Allez !


Maintenant qu’elle lui adressait enfin la parole depuis l’arrivée du couple, voilà qui ne savait pas quoi dire. Allait-il avouer sa peur immensurable pour les aiguilles. C’était ridicule, il le savait, il était vampire. Ce n’est pas une aiguille qui lui ferait grand-chose. Mais, il en était quand même rudement effrayé.


« Mais ça doit faire mal un tatouage, non ? »

N’ayant pas su répondre, Samuel bouda en voyant Chiaki reprendre la conversation. En tout cas, au moins il était d’accord avec lui. ET même si ça ne lui plaisait pas. Si Chiaki pouvait continuer à essayer de convaincre Courtney que le tatouage éphémère n’était pas une bonne idée. Ce serait vraiment vraiment bien.  Sa jalousie monta d’un cran quand la brune entama un geste affectif avec lui Un geste auquel il avait pensé plus tôt. Un geste anodin mais …Bref. Il avait ses raisons d’être jaloux du blondinet, mais pour ce genre de choses c’était vraiment débile. Pourquoi il ressentait ça ?.. Une petite voix intérieure lui insuffla « Parce que c’est Chiaki ».. Il se dit que cette petite voix avait sûrement raison. Le brun n’aimait pas le petit blond, il ne le supportait pas, il n’avait rien de personnel envers lui mais la relation qu’il entretient avec Courtney a pour don de l’agacer terriblement. Il ressentait une féroce animosité envers le blond malgré un bon vouloir du contraire envers Courtney.

« Ce sera juste des tatouages éphémères, t’inquiète pas. Et puis chuis résistante moi ! Tu me prends pour qui ? »

Courtney était résistante. Oui. Mais non, ils n’allaient pas faire ce tatouage. Le sang-pur n’était pas d’accord. Du tout. Bien que Samuel fulminait intérieurement à cause de cette histoire. Ce ne suffit pas pour qu’il ne remarque pas les mains de Chiaki posées de façon complètement nonchalante sur une poitrine dont il n’était pas le propriétaire. Celle de Courtney. L’instinct violent de Samuel s’empara immédiatement de lui, dirigé entièrement vers le blond qu’il n’arrivait déjà pas à voir en peinture en restant calme. Il s’avança d’environ un pas, il en recula de deux poussé par une main posée sur son torse.


_Hé ! Hé ! Du calme..
« Quoi ?


Un Fire visiblement mécontent s’était posté devant lui et l’avait forcé à reculer. Le vampire de feu, même s’il n’agissait pas était quand même sur la défensive à une quelconque attaque du brun dont la couleur des yeux déraillait encore. Comprenant son erreur, Samuel détourna le regard et croisa les bras. Il se força intérieurement à se calmer.

_J’allais rien faire..

Malgré qu’il ne le regardait pas directement, il sentit le regard de Fire s’attarder sur lui
Le rouquin le lâcha bien plus vite que Samuel l’aurait imaginé. Se rendant compte que son ami revenait à la normale, il soupira en lui adressant quelques mots et se remit à côté de lui, ne lui barrant plus le passage.

_Franchement t’es pire que moi.

« Elle a grossis, non ? Elle semble plus grosse que la dernière fois où je dormais dessus … »


Dormais.. Quoi. Non. Se vider la tête. Première priorité.. Oui donc, Fire..
Il aurait pu rester là où il était. Après tout, ça aurait peut-être juste été une feinte de Samuel mais, ce geste prouvait que Fire qui était assez excessif, lui faisait suffisamment confiance pour ne pas croire que le brun pouvait agir en traître avec lui..
A bien y réfléchir, lorsque le cerveau du brun se met à utiliser ses neurones, Samuel ne voulait plus fa ire de mal à Chiaki, du moins pas directement.. C’était une idée qui restait trôner dans sa tête. Mais avec de faibles possibilités de réalisations..
Par respect pour Courtney, par respect pour Fire. Deux personnes qu’ils portaient dans son cœur et qui à sa déplaisance ne pouvaient se passer du blondinet. Il ne lui ferait rien qu’il n’avait pas mérité. Le coup avec Choko serait sûrement le dernier pour un long moment.

_En tout cas tu viens  de me donner une idée géniale !
_Laquelle ?
Ah, c’normal ! J’ai pris deux bonnets. J’fais du 95D maintenant. »


Fire posa un index sur sa propre bouche accompagné d’un clin d’œil indiquant à Samuel de se taire. Puis il indiqua ses oreilles. La sang-pur de glace se tut. Visiblement son ami ne souhaitait pas partager ses pensées avec les oreilles indiscrètes à proximité. Le regard orangé  portait sur Courtney. Cela devait la concerner.. Le regard flamboyant amusé de Fire ne lui indiquait rien de bon pourtant..

_Jte dirais après.. Laisse faire l’entremetteur.

« Alors, on va se faire des tatouages ? Au pire, si toi tu veux pas, moi j’ y vais quand même. »
_Euh..
_Il a dit oui ! Allez !


Samuel sentit qu’il n’avait pas le choix et soupira. Tiré par Courtney, poussé par Fire à l’intérieur du magasin. Il se laissa diriger en soupirant. Ce serait désavantageux si Courtney avait des tatouages et pas lui. Leurs déguisements manqueraient d’uniformité, il n’avait pas le choix.
Et il le regretta vite en entrant dans l’enceinte du lieu et attrapa la main de Courtney instinctivement en voyant les différents types d’aiguilles préconisée..
Ils se présentèrent eux et leurs bons à l’accueil. Les bons étant de type spécial, ils n’eurent pas à attendre et on  les dirigea directement vers une salle. Les tatoueurs leurs proposèrent plusieurs tatouages accordés à leur déguisement s’il n’avait pas déjà une idée concrète de ce qu’il voulait. Le sang-pur de glace prit soin de choisir quelque chose de pas trop simple, ni trop complexe qui nécessiterait beaucoup de travail et donc une durée prolongée d’aiguilles sur son corps.
La tatoueuse avait décidé à parti unique qu’elle prendrait Samuel en premier qui fit écarquiller les yeux du vampire quelques  secondes. Pourquoi s’acharnait-on comme ça sur lui. Il ne pouvait même pas s’habituer au décor de la pièce, ou encore se dire lors du passage de Courtney que ce n’était pas si terrible.
Samuel remarqua que pendant que Courtney  restait à côté de lui à cause de la menotte, Chiaki et Fire s’installèrent ensemble dans un fauteil mis à disposition. Ils étaient venus pour flirter ou pour observer, franchement ?
Mai sle brun n’y pensa vite plus en voyant la vendeuse commencer à s’armer d’instruments et lui demander de se déshabiller. Actuellement, il perdait ses moyens, il perdait sa confiance de soi-même. Il était juste terrorisée par tout cela. Il se mordit la lèvre inférieure. Il lacha la main de Courtney pour ôter sa veste et sa chemise. Une fois fait il récupéra la main de Courtney instantanément.

_Oh mon dieu, vous avez un corps pour les tatouages vous !
_I’m sure my little kitty loves that ~♥

Samuel ne la remercia pas et ignora Fire qui parlait anglais.  Bien trop préoccupé par ce ce qui l’attendait n’avait même pas fait attention au compliment de la jeune femme qui rentra d’une oreille et sortit par l’autre. Et si il y avait fait attention, il s’enfichait littéralement.

Placez vous ici pour l’instant. On va commencer par le torse
_Ca fait mal ?

Le tatoueur lui répondit que non, du moins pas beaucoup.

_Et si vous rater le dessin  il se passe quoi ?

Samuel ne pouvait s’empêcher de poser tout un tas de questions du genre tout en se plaçant comme le souhait sa persécutrice actuelle, et pour l’instant, elle désirait qu’il se couche sur une espèce de table surélevée. En même temps, il l’harcelait de questions pour se rassurer, et aussi pour retarder le moment venu. Il n’avait pas à se sentir nerveux si l’aiguille transperçait son corps par inadvertance. Ca n’allait pas le tuer mais tout de même.
Il sentit que la tatoueuse perdait patience mais il n’en avait rien à faire de toutes les façons.

[i]_Par contre il va falloir que vous lui lâchez la main et que vous mademoiselle vous éloignez, je serais plus à l’aise[ /i]

Samuel posa un regard sur Courtney,  il fallait trouver une excuse . Ils ne pouvaient tout simplement pas s’éloigner. Et quand bien même, Samuel n’en avait pas envie.. Le sang-pur adressa un sourire à la vendeuse pour lui faire comprendre que ce ne serait pas possible..

_C’est un gage. Pas le droit de la lâcher avant la fin de la journée… ~
…avant d’être soumis aux aiguilles.
]
Revenir en haut Aller en bas
Courtney H. Harper
Admin
Courtney H. Harper

Messages : 639
Framboises : 3210
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 21
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitimeSam 9 Avr - 18:21



Entrée dans le salon de tatouage, Courtney haussa un sourcil en sentant Samuel lui agrippait brusquement la main. Intriguée, elle suivit son regard et fit la moue en voyant qu’il regardait les aiguilles. De mémoire, il avait seulement peur des animaux, et elle avait toujours cru que c’était la seule chose qui pouvait l’effrayer autant qu’elle pouvait l’être par une araignée. Mais depuis quelques jours, elle n’avait plus l’impression de le connaitre. Et découvrir quelque chose de nouveau à propos de lui renforçait le sentiment qu’elle ne le connaissait plus désormais, et qu’elle ne le connaitrait peut-être plus jamais aussi précisément.
Les yeux posés sur Chiaki qui ne resta que quelques secondes assis bien sagement dans un fauteuil avant de bien vite rejoindre les jambes du rouquin sans pouvoir se passer de lui, la brune laissa son ex petit-ami se déshabiller sans lui prêter une quelconque attention. Si elle le regardait ou donner la quelconque impression de le reluquer, elle savait que le rouquin assis un peu plus loin aller en profiter pour la taquiner. Et elle ne voulait pas lui donner ce plaisir-là.

_Oh mon dieu, vous avez un corps pour les tatouages vous !

_I’m sure my little kitty loves that ~♥

« Shut up ginger pervert ! »

Courtney tira la langue au rouquin, portant cette fois-ci son attention sur la pièce où certains modèles de tatouages étaient accrochés. Oubliant momentanément le fait que son ex s’installait pour se faire tatouer, elle s’émerveilla silencieusement sur ce qu’elle voyait. Elle n’avait jamais cherché à se faire tatouer, mais elle avait toujours adoré voir les différents tatouages qu’arboraient les gens. Un tatouage était quelque chose de personnel, et de symbolique, alors voir ce que les gens se faisait tatouer permettait de deviner une partie de leurs personnalités, ou de leurs passé.
Reprenant ses esprits en attendant la tatoueuse lui demandait de s’éloigner, Courtney s’apprêta à s’exécuter silencieusement et docilement mais sentit la réticence du brun dans sa main. Avec un froncement de sourcil, elle s’éloigna légèrement de la table sans trop aller loin, tenant toujours la main du brun.

_C’est un gage. Pas le droit de la lâcher avant la fin de la journée… ~

A le voir, et à le sentir, aussi mal à l’aise et stressé donner envie à la brune de l’enlacer ou de l’embrasser, juste pour le calmer, le rassurer, et lui faire comprendre que tout allait bien se passer. S’ils avaient été seuls, elle lui aurait proposé de partir en lui disant que ce n’était pas grave s’il ne se faisait pas tatouer. Dans le pire des cas, ils auraient toujours put prendre un feutre et se dessiner eux-mêmes ces maudites runes. Le voir ainsi fragile lui pinçait le cœur, car elle ne pouvait s’empêcher de se dire que c’était de sa faute s’il ressentait cette peur et ce stress. Seulement, une petite voix vicieuse lui fit comprendre qu’elle n’y était pour rien. Ce n’était pas de sa faute si Samuel n’avait pas eu le courage de dire qu’il ne voulait pas le faire, malgré son insistance et celle du brun. Mais même si cette petite voix intérieure avait en partie raison, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable.
La tatoueuse commençant son travail, Courtney serra la main du brun dans la sienne, tentant au mieux de le calmer, d’absorber son stress et sa peur pour que ce moment se passe au mieux. Pour ne pas accentuer le stress de son ex, la brune se força à porter son attention ailleurs afin qu’il n’ait pas de regard inquisiteur en plus sur lui. Bien que Chiaki ait la tête positionné dans le cou du rouquin pour respirer tranquillement son odeur, elle sentait que Fire fixait le brun.
La torture de Samuel s’arrêtant, la brune porta son attention sur son corps, s’émerveillant sur les tatouages qui ornait son buste.

« Ouah ! Mais on va déchirer à la soirée avec ça ! »

_ Vous aurez tous le temps de vous admirez plus tard. A vous mademoiselle.

Sans gêne, la brune dénoua le lacet de sa robe avant de le baisser jusqu’à sa taille, découvrant son buste et se retrouvant en soutien-gorge. La tatoueuse était une femme, Samuel l’avait déjà vu en soutien-gorge pas plus tard que quelques minutes auparavant, Chiaki était uniquement attiré par les hommes, et le rouquin devait très certainement se moquer de la voir ainsi dévêtue, alors il n’y avait aucune raison pour elle de se sentir gênée. Surtout lorsque son côté loup-garou accentuait sa confiance en elle et effaçait la gêne qu’elle pouvait sentir. Les loups n’avaient aucun problème avec la nudité, alors pourquoi devrait-elle en avoir ?

_ C’est la première fois de ma vie où deux adolescents avec un corps aussi parfait viennent se faire tatouer … Vous feriez des modèles parfaits.

La brune esquissa juste un léger sourire, s’installant confortablement sur la table et laissant la tatoueuse se mettre à son travail sans être perturbé par la sensation de l’aiguille sur son corps. Courtney n’avait pas voulu regarder les modèles, donnant carte blanche à la tatoueuse tant que ces tatouages s’accorderont à ceux du brun.
Sentant l’inquiétude du petit blond, l’hybride croisa son regard en lui souriant, lui faisant comprendre que tout allait bien, et prenant un air attendrit en le voyant pousser un soupir de soulagement en retournant nicher sa tête dans le cou du rouquin. Malgré le bruit de l’appareil, elle entendit parfaitement le petit blond dire au rouquin qu’il avait envie de lui et de son sang. Envieuse de leurs relations passionnelles, elle leva les yeux au ciel en soupirant, murmurant qu’elle aimerait bien être à leurs places.
La tatoueuse terminant son œuvre, Courtney se releva doucement et alla se positionner face à un miroir pour se voir.

« Mademoiselle Courtney ! Tu es magnifique !

Courtney n’eut pas le temps d’approuver que Chiaki continua sa phrase en s’agrippant au rouquin avec un grand sourire, comme toujours.

« Mais vous pourrez pas nous battre quand même ! Parce que c’est FireSama le plus beau et que touuuuut lui vas ! Alors c’est nous qui allons gagner ! »

Tout en se rhabillant, la brune se fit un plaisir de contredire le blondinet.

« Mon chou, même avec toute la volonté du monde, vous ne pourrez pas rivaliser avec nous. On est trop canon pour ça. Vous allez tous les deux misérablement perdre ~ »

« C’est ce qu’on verra ! C’est nous qui allons gagner, n’est-ce-pas FireSama ? Parce que c’est toi le meilleur ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >> - Page 9 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>
Revenir en haut 
Page 9 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une musique que j'aime bien....
» Je t'aime un peu, beaucoup, passionnément ... [PV Aphrodite]
» J'aimerais m'exuser...
» Qui aime bien, châtie bien. | Pv. Shin-Il.
» Comment ça j'ai pas d'amis? èwé - Yohan K. Elarabi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souls Of The Past :: Flood ! Venez vous amusez ! :: RPG / Fiche Prez' Forum Précédent-
Sauter vers: